LEADERS CUP PRO A

NANTERRE LAISSE MONACO FILER DÉFENDRE SON TITRE

Crédit photo : Sébastien Grasset

Au terme du match le plus disputé depuis le début de la compétition, Nanterre a cédé en fin de rencontre face à Monaco, 81-76. La Roca Team gagne le droit d'aller défendre son titre, ce dimanche contre l'ASVEL. Nanterre peut s'en vouloir, tant la victoire lui a tendu les bras.

Et dire qu’il avait commencé le match par un dunk de mammouth. Dès les premiers instants de la rencontre, Mathias Lessort claquait dedans une passe lobée de Chris Warren, terminant son action à califourchon sur Bangaly Fofana. Pourtant, à 40 secondes du buzzer final, c'est ce même Lessort qui a manqué l’opportunité de donner l’avantage à Nanterre. Alors qu’il arrivait lancé vers le panier, le pivot de Nanterre a cette-fois vu sa tentative de dunk sans opposition rebondir sur le cercle. A l’opposé, Amary Sy, lui, ne se loupait pas, pliant le match pour la Roca team.

Avant ce raté de Lessort, on a assisté à ce qui est sans conteste la plus belle période depuis le début de la Leaders Cup. Un début de match au couteau, symbolisé par la baffe de Caner-Medley sur Conklin, suivi d’une double technique pour Davies et Zanna. Puis au retour des vestiaires, une rencontre enlevée, serrée, où les flèches lointaines de Spencer Butterfield (19 points dont 3/5 à 3-points, 19 d’évaluation) répondaient au travail de sape de Brandon Davies à l'intérieur (19 points à 9/12). Un match d’un niveau si élevé que Pascal Donnadieu, l’entraîneur de Nanterre, avait la banane en conférence de presse.

“Je retiens beaucoup de positif de ce tournoi. Ça me donne confiance pour la suite. J’ai de quoi avoir le sourire malgré la défaite. J’ai vu l’éclosion de Bathiste (Tchouaffé), j’ai vu beaucoup de bonnes choses ce soir”

A l’image du champion d’Europe U18 (8 points en 12 minutes), les Franciliens ont haussé leur niveau de jeu pour rivaliser avec la Roca Team. Talib Zanna (15 points et 8 rebonds) a fait bien mieux que suppléer Lessort, avant de sortir pour 5 fautes. Mais en face, comme souvent, c’est la profondeur de banc de Monaco qui a fini par faire la différence. Conduits par un Amara Sy qui retrouvait ses jambes de 20 ans (16 points à 7/9), les joueurs du Rocher ont fini par faire craquer Nanterre, et s’offrent le droit d’aller défendre leur titre face à Lyon Villeurbanne (ce dimanche, 17h). Un match forcément spécial pour l’Amiral Sy, qui retrouvera son ancien club, avec qui il a été champion de France, et son frère Bandja.

"Une finale contre l'ASVEL, contre mon petit-frère, savourait l'ailier de Monaco à l'issue de la rencontre... C'est ma mère qui va être contente !" 

18 février 2017 à 22:19
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
16 novembre - 01h15
NBA Extra
16 novembre - 02h00
Houston Rockets
Golden State Warriors
16 novembre - 09h15
Minnesota Timberwolves
New Orleans Pelicans
16 novembre - 11h00
Houston Rockets
Golden State Warriors
16 novembre - 12h45
NBA Extra
Coaching