LEADERS CUP PRO A

PREVIEW : LES QUARTS DE FINALE DE LA LEADERS CUP DÉMARRENT CE VENDREDI

Sergii Gladyr Monaco
Crédit photo : Sébastien Grasset

Monaco, Bourg-en-Bresse, Strasbourg, Villeurbanne, Le Mans, Cholet, Nanterre et Limoges entrent en piste ce Vendredi pour lancer l'édition 2018 de la Leaders Cup.

La Leaders Cup 2018 démarre ce vendredi 18 février. Avant le coup d'envoi de la compétition, coup d'oeil sur les affiches des quarts de finale.

Monaco vs Bourg-en-Bresse (13h)

Une première rencontre alléchante entre les deux vainqueurs de l'édition 2016. La JL Bourg, alors pensionnaire de Pro B, avait remporté la Leaders Cup aux dépens de Boulazac tandis que Monaco l'avait emporté face à Chalon dans la finale Pro A. La Roca Team, double tenante du titre, est d'ailleurs en lice pour un triplé historique dans la compétition. Seul l'Élan Béarnais a pour le moment réussi cet exploit en remportant les éditions 91, 92 et 93 de la Semaine des As. Co-leaders de Pro A, les Monégasques ont connu une baisse de régime depuis le début de l'année civile. Les coéquipiers de Sergiy Gladyr, MVP de l'édition 2017, auront toutefois à coeur de prendre leur revanche sur la JL Bourg qui l'avait emporté lors de la sixième journée de championnat (89-83). Impressionnants depuis le début de saison en championnat, les Burgiens chercheront eux à confirmer leur très bonne phase aller. Portée par Zachery Peacock, favori pour le titre de MVP en fin de saison, la JL Bourg est capable de tout sur quarante minutes, y compris de s'offrir le double tenant du titre dès les quarts de finale. D'autant plus qu'elle a engagé le pivot Abdel Sylla qui a débuté la saison du côté de... Monaco, et qui souriait récemment de sa connaissance parfaite du playbook monégasque. Attention cependant : l'équipe de Savo Vucevic est sur une pente savonneuse. Mathieu Wojciechowski voulait profiter des trois sorties de la Jeu cette semaine pour évaluer le véritable niveau du promu : les deux premiers tests furent loin d'être concluants (-23 contre l'ASVEL, -29 à Strasbourg).

SIG Strasbourg vs ASVEL (à 15h30)

C'est le choc annoncé de ces quarts de finale. Plus gros budgets de Pro A et candidats déclarés à l'EuroLeague, l'ASVEL et la SIG ont jusqu'ici connu des fortunes diverses en EuroCup et en Ligue des Champions cette saison. Tandis que l'ASVEL a vu le Top 16 de l'Eurocup lui échapper après sa défaite face au Reggio Emilia, la SIG Strasbourg a elle assuré sa qualification pour les huitèmes de finale de la BCL avec une grosse victoire face à Banvit. Lors de la dixième journée de Pro A, les strasbourgeois s'étaient imposés 82 à 76 malgré le coup de chaud d'A.J Slaughter (23 points, 7/9 à 3-points). Revanchards, les Villeurbannais ont les moyens de passer l'obstacle strasbourgeois et de viser la victoire finale lors de cette Leaders Cup 2018. On devrait assister à une rencontre offensive à la vue des dragsters présents sur les deux lignes arrières. Les intérieurs Louis Labeyrie et Amine Noua ne seront en revanche pas de la partie. Les Alsaciens vont eux pouvoir compter sur un effectif complété par les jeunes Ludovic Beyhurst et Olivier Cortale, qui ont eu la chance de pouvoir s'exprimer lors de la correction infligée à la JL Bourg en Coupe de France (93-64).


Strasbourg - ASVEL, presque le nouveau classique du basket français
(photo : Dorian Brault)

Le Mans vs Cholet (à 18h)

La tâche sera ardue pour le Cholet Basket dans ce quart de finale face au MSB de Justin Cobbs et de Youssoupha Fall. Les hommes de Philippe Hervé restent sur trois défaites consécutives en championnat face à l'ASVEL, Dijon et à la SIG tandis que les Manceaux marchent sur l'eau actuellement avec trois victoires consécutives face à Nanterre et au leader monégasque avant d'assurer le show face au Limoges CSP lors de la vingtième journée. Les troupes d'Éric Bartechecky sont en confiance et seront très durs à manoeuvrer pour leur retour dans la compétition. Son entraineur adjoint Dounia Issa l'a d'ores et déjà annoncé : les Manceaux ont faim et veulent ajouter des trophées à leur vitrine. Cela passera tout d'abord par une victoire face à Cholet lors de cette première journée de Leaders Cup. Pour rappel, lors de la phase aller en championnat, Le Mans s'était imposé 65 à 47 à Antarès face au Cholet Basket.

Limoges vs Nanterre (à 20h30)

C'est une équipe de Nanterre affaiblie qui se présentera à Disney face au Limoges CSP. Pour ce quart de finale, les Franciliens seront privés de Myles Hesson, forfait pour le reste de la saison, et de Terran Petteway, écarté par le club des Hauts-de-Seine. L'occasion pour Bathiste Tchouaffé de grapiller de nouveau quelques minutes en sortie de banc. Attention toutefois du côté du CSP aux possibles coups de chaud signés Heiko Schaffartzik ou Jamal Shuler. Si les Franciliens parviennent à gérer la charge physique et mentale de ces trois matchs en trois jours, ils pourraient bien être la surprise de cette édition 2018. Les Limougeauds chercheront eux à obtenir leur première victoire de leur histoire à Disney ! Présents lors des éditions 2014 et 2015, ils avaient été éliminés dès les quarts de finale de la compétition. Lors de la onzième journée, les hommes de Kyle Milling s'étaient imposés 75-73 sur le parquet de Nanterre. Quatrième au classement général, Limoges pourrait profiter de cette Leaders Cup pour lancer une nouvelle dynamique lui permettant d'assurer sa place en playoffs. À noter que la nouvelle recrue du Limoges CSP, Samardo Samuels, ne fera pas ses débuts lors de la Leaders Cup.    


Nanterre aura l'avantage d'évoluer devant ses supporters
(photo : Sébastien Grasset)

par @
15 février 2018 à 16:50
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THIBAULT BRUCK
Thibault Bruck
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching