LEADERS CUP PRO A

TOY STORY À DISNEYLAND : MONACO S'AMUSE DE LA JL BOURG

Crédit photo : GPJ

Revancharde après sa défaite à Bourg-en-Bresse fin octobre, l'A.S. Monaco a atomisé le promu (93-66). La Roca Team est en demi-finale de la Leaders Cup.

Avant le tirage au sort, les joueurs de la JL Bourg avaient demandé à leur entraîneur Savo Vucevic de leur ramener l'A.S. Monaco. Il est probable que depuis, les Bressans aient révisé leur jugement. Pourtant, au vu de la petite forme de la Roca Team, défaite à cinq reprises depuis le 21 janvier, Bourg-en-Bresse pouvait espérer avoir une petite fenêtre de tir.

Craft, ce poison

Sauf qu'il est impensable d'espérer battre l'équipe monégasque en jouant autant en dilettante, encore plus dans son jardin de Disneyland Paris. C'est bien simple : depuis son retour en Pro A, le club de la Principauté n'a encore jamais perdu à Marne-la-Vallée. Et au vu de l'intensité et de l'envie affichée, la Roca Team était en mission pour poursuivre cette impressionnante série. Sans même parler de la fluidité en attaque, Monaco a croqué la JL en défense : chien de garde sensationnel, Aaron Craft (7 intereptions) a détruit Garrett Sim (8 balles perdues et 4 d'évaluation) qui, heureusement pour lui, affiche 17 points en guise de cache-misère, Georgi Joseph s'est rappelé au bon souvenir des séances d'entraînements à Ékinox en 2015/16 en martyrisant son ancien coéquipier Zachery Peacock. "On n'est pas venu ici pour être des spectateurs, soyez fiers !", avait beau s'égosiller Savo Vucevic, son message n'a pas été entendu par sa troupe qui n'a jamais su développer l'habituel jeu rapide qu'on lui connait. Trop softs, peut-être émoussés physiquement à cause d'un certain manque de rotation dans l'effectif, les Burgiens n'ont pu enrayer la belle mécanique monégasque et instiller le doute dans l'esprit des hommes de Zvezdan Mitrovic.

Jusqu'à 41 points d'écart !

À la 15e minute, le match était déjà plié : l'A.S. Monaco menait 44-16 ! La défense gagne des titres, et permet de bien attaquer derrière. Gerald Robinson (21 points à 8/12 et 3 passes décisives) s'est régalé des espaces laissés par la JL, Paul Lacombe a été fidèle à lui-même (16 points à 6/9 et 3 passes décisives) et Ali Traoré s'est joué des intérieurs burgiens (14 points à 100% en 14 minutes). La correction finalement reçue (93-66, score final), déjà la plus large défate de l'histoire de la Leaders Cup, aurait même pu se transformer en véritable humiliation (88-47, 32e minute) si la Roca Team n'avait pas décéléré dans le money-time, voulant garder un peu de fraîcheur pour la demi-finale de demain qui sera bien plus disputée contre l'ASVEL ou Strasbourg.

Pendant que la Roca Team cherchera à faire le triplé, Bourg-en-Bresse profitera de la trêve internationale pour recharger les batteries et se remettre la tête à l'endroit. La JL voulait profiter de cette semaine à trois gros matchs pour évaluer son véritable niveau. Verdict : trois déculottées (-23 contre l'ASVEL, -29 à Strasbourg, -27 face à Monaco). La fin de l'état de grâce ?

16 février 2018 à 14:57
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
17 novembre - 00h15
NBA Extra
17 novembre - 01h00
Philadelphia 76ers
Utah Jazz
17 novembre - 01h00
Boston Celtics
Toronto Raptors
17 novembre - 09h15
Philadelphia 76ers
Utah Jazz
17 novembre - 11h00
Boston Celtics
Toronto Raptors
Coaching