JEEP ÉLITE

TROIS LEADERS CUP EN TROIS PARTICIPATIONS : MONACO EST SOUVERAIN À DISNEY

Elmedin Kikanovic AS Monaco Leaders Cup GPJ
Crédit photo : GPJ

2016, 2017 et maintenant 2018. La Leaders Cup est décidément la coupe de l'AS Monaco. Ce dimanche, la Roca Team a encore été sacrée, après avoir battu Le Mans en finale.

Trois titres en trois participations à la Leaders Cup, c'est fait pour Monaco. Après avoir connu son mois le plus compliqué de sa saison, l'équipe de Zvezdan Mitrovic a livré une très belle Leaders Cup pour conserver son trophée fêtiche. Ce dimanche, elle l'a emporté en finale contre Le Mans.

Justin Cobbs éteint

Après avoir obligé les shooteurs de l'ASVEL à driver en demi-finale samedi, l'AS Monaco a du trouver un nouveau plan pour dominer Le Mans en finale. Cette fois, cela a été d'empêcher Justin Cobbs de peser sur le jeu (29 points) comme il a pu le faire il y a deux semaines lors de la victoire du MSB en championnat face à l'ASM. Le meneur de jeu états-unien a du attendre la 38e minute pour marquer son premier panier, sur contre-attaque.

Des Manceaux courageux

Hormis lors des 5 premières minutes, dominées par Le Mans (4-11), l'AS Monaco a dominé son sujet après avoir retrouvé de l'intensité et de la course, la marque de fabrique de son jeu (22-16 après 8 minutes). D.J. Cooper (élu MVP de la compétition) et Elmedin Kikanovic (12 points chacun à la mi-temps) se sont ensuite fait plaisir sur pick & roll mais le MSB est resté dans la course (46-38 après 20 minutes de jeu) grâce à un gros coup de chaud d'Antoine Eïto (11 points à la pause) - qui n'a cessé de parler avec son meilleur ennemi Cooper - et un Mykal Riley dans bons jours (10 points).

La deuxième mi-temps a suivi le même scénario, avec une équipe monégasque toujours devant mais une sarthoise qui s'est accrochée jusqu'au bout, malgré un manque de solutions en attaque ce dimanche. Outre les difficultés de Cobbs, D.J. Stephens n'a eu qu'un faible impact en raison de sa blessure à la cheville. Même chose pour Chris Lofton, qui n'a joué que quelques possessions. Dans le money-time, le MSB était néanmoins encore à 5 points, à force de batailler, à l'image du capitaine Romeo Travis. Mais l'équipe d'Eric Bartecheky n'a pas pu se rapprocher un peu plus.

C'est donc une victoire logique pour Monaco qui, malgré ses récentes défaites en championnat, rappelle qu'elle est la meilleure équipe en France (et aussi en Ligue des Champions) depuis le début de saison 2017/18.

Quant au Mans, c'est un résultat positif au vue des conditions dans lesquelles l'équipe à jouer trois matchs en trois jours (à seulement sept joueurs dans la pleine possession de leurs moyens). Là aussi un résultat dans la droite lignée de leur première partie de saison.

18 février 2018 à 18:55
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
17 novembre - 00h15
NBA Extra
17 novembre - 01h00
Philadelphia 76ers
Utah Jazz
17 novembre - 01h00
Boston Celtics
Toronto Raptors
17 novembre - 09h15
Philadelphia 76ers
Utah Jazz
17 novembre - 11h00
Boston Celtics
Toronto Raptors
Coaching