JEEP ÉLITE

VINCENT COLLET : "ON N’A PAS PROFITÉ DE NOTRE EXCELLENT DÉBUT DE MATCH"

Vincent Collet SIG Strasbourg Leaders Cup 2018
Crédit photo : GPJ

La SIG Strasbourg est sortie de la Leaders Cup 2018 dès les quarts.

Arrivée en pleine bourre à la Leaders Cup, la SIG Strasbourg était favorite de cette édition 2018. Mais les Alsaciens sont tombés sur un os : l'ASVEL. Après un super départ (16-2), les hommes de Vincent Collet se sont relâchés et ont laissé revenir les Rhodaniens. Finalement, avec en plus la sortie sur blessure de David Logan, ils ont perdu pied, notamment à cause d'un A.J. Slaughter très saignant. Et l'ASVEL l'a emporté 77 à 70.

« On avait déjà un peu perdu le match en première mi-temps, a regretté Vincent Collet*. On n’a pas profité de notre excellent début de match. On n’a pas su capitaliser sur notre avance. On interdisait beaucoup de choses et on déroulait. On n’a pas continué quand j’ai ouvert le banc… [...] On s’est repris malgré tout, mais on a raté plusieurs tirs de peu. Et le score à la mi-temps annonçait déjà de mauvaises nouvelles. On avait tenu Roberson à 0 point, Slaughter à 2 et on n’avait que 6 points d’avance. Ce n’est pas normal. La dernière possession du troisième quart temps, aussi, nous a fait très mal. Un point d’avance et une balle perdue qui se transforme en dunk pour (Alpha) Kaba ! »

L'élimination est bien sûr une mauvaise nouvelle, mais le bilan pourrait être pire.

« Ma crainte, c’était qu’en enchaînant les matches ici, on ajoute des blessés. On en a déjà quatre au garage, il faut que ça s’arrête. Bientôt, on va être plus fort à l’infirmerie que sur le terrain… Il nous reste trois semaines avant le 6 ou le 7 mars et Klaipeda, la date que j’ai cochée sur le calendrier pour récupérer tout le monde… »

Place maintenant à la trêve internationale pour la SIG. Certains joueurs seront mobilisés (Bilan, Lacombe...), d'autres pourront se reposer.

*propos retranscris sur sigstrasbourg.fr

17 février 2018 à 15:06
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching