PRO B

25 POINTS POUR AMARA SY, DU JAMAIS VU DEPUIS 2006 !

Crédit photo : Lilian Bordron

Auteur de 25 points contre Rouen vendredi lors de la 5e journée de la Leaders Cup Pro B, Amara Sy a réalisé la deuxième meilleure performance offensive de son interminable carrière !

Depuis plusieurs années, les blagues s'amoncellent sur la longévité d'Amara Sy. On entend par-ci que son visage ne change absolument pas, par-là que la LNB devrait en faire son Jerry West, c'est-à-dire intégrer sa silhouette dans son logo. Tout cela témoigne de l'immense respect dont jouit l'Amiral dans le microcosme du basket français, lui qui à 39 ans, même après six mois d'arrêt, continue de donner la leçon aux petits jeunes de la Pro B.

Extrêmement responsabilisé par Jean-Christophe Prat (37 minutes de jeu mercredi contre Évreux, son record depuis février 2016) suite à la grave blessure de Valentin Chery, le capitaine du Paris Basket se régale lors de cette phase de poules de la Leaders Cup Pro B : 9 points et 4 rebonds pour démarrer doucement à Rouen puis 17 points, 6 rebonds et 2 contres face à l'ALM avant d'enchaîner avec 25 points à 9/12, 3 rebonds, 2 passes décisives, 2 interceptions et 1 contre lors du match retour contre le RMB vendredi. Pour autant de victoires !

Ce n'est certes "que" la Leaders Cup Pro B mais pour sa 551e apparition en LNB, l'ex-international malien a établi sa deuxième meilleure marque au scoring en carrière ! Et cela inclut également ses passages en Grèce, en D-League et en Espagne... Son record date d'un temps lointain, celui où Besançon disposait encore d'une équipe de Pro A. Le 28 octobre 2006, celui qui évoluait encore au poste 3, avec l'ASVEL, s'était régalé sur le parquet du BBCD en cumulant 28 points en 29 minutes. Un total resté inégalé depuis. Mais auteur de 25 unités face à la défense normande vendredi, Amara Sy ne s'en était plus autant rapproché depuis... cinq ans, puisque le 10 octobre 2015 (Monaco - Nanterre) marquait la dernière fois où il avait atteint la barre des 20 points.

« Ce n'est pas une très belle prestation collective mais c'est bien de remporter ce genre de matchs pour la confiance », a-t-il expliqué en conférence de presse, dans des propos recueillis par Paris Basketball On Air. « Je suis dans une démarche où tout le monde est impliqué. Cette année, je me sens beaucoup plus en jambes. Je dois être plus agressif. Il y a beaucoup de jeunes dans l'équipe, ils n'ont pas l'expérience et c'est à moi de les guider. Je leur disais qu'il fallait bien négocier la fin de match. C'est aussi mon rôle de comprendre le jeu, de gérer les situations et le tempo. Par rapport au début de la saison, on se sent très bien. Le groupe vit bien et progresse plus vite que prévu. On comble le manque d'expérience avec de la fougue et de l'énergie mais ça ne va pas suffir pour atteindre nos objectifs. La blessure de Valentin Chery est un handicap. À Évreux, j'ai joué 37 minutes alors que normalement, j'en joue 26. Là, j'ai demandé un changement pour être frais dans le money-time. »

Alors, une énième cure de jouvence pour l'Amiral ? De nouveaux éléments de réponse dès dimanche prochain, à Souffelweyersheim, pour l'ouverture effective du championnat. Sa 22e saison professionnelle...

04 octobre 2020 à 11:14
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.