LEADERS CUP PROB

FOS, TOUCHÉ PAR LA COVID-19, EST FORTEMENT DIMINUÉ CONTRE NANCY CE MARDI

FossurMer
Crédit photo : Sébastien Grasset

C’est dans un contexte particulier que Fos-sur-Mer aborde sa demi-finale de Leaders Cup Pro B, ce mardi face à Nancy. Positifs à la COVID-19, l'entraîneur Rémi Giuitta et l'arrière Kevin McClain, ne seront pas de la partie. 

Lors d'une conférence de presse réalisée en visio, William Raffa, Directeur Général de Fos-sur-Mer, s’est exprimé sur les conditions dans lesquelles son équipe abordait la demi-finale de la Leaders Cup  contre le SLUC Nancy de ce mardi soir (entre-deux à 20h30).

« C’est dans des conditions très particulières que notre demi-finale de Leaders Cup de ce soir face à Nancy va se jouer. Je mets de côté l’aspect huit-clos car ce n’est malheureusement pas une nouveauté. On est dans une actualité très inquiétante pour le club au niveau de la COVID-19, avec des conséquences directes et sportives sur l’équipe qui sera alignée ce soir. On a eu cinq contaminations dans le club en quatre jours, dont trois touches le groupe professionnel. Dans ce groupe, notre coach Rémi Giuitta a été testé positif. Dans un souci de faire l’état des lieux, le club a testé tout son effectif professionnel ce lundi en tests rapides antigéniques. Un joueur, Ousmane Kaba, s’est révélé positif. Il est de la NM3 mais vit avec le groupe professionnel aux entrainements. À partir de ce moment-là, on a décidé de tester l’effectif chaque jour. Hier, Kevin McClain a été testé positif à la COVID-19 et ne sera pas sur le terrain ce soir. On a décidé de re-tester tous les joueurs aujourd’hui. Si d’autres joueurs se révèlent positifs dans l’après-midi, ils seront écartés de l’équipe pour ce soir, et on assumera les conséquences. » 

Il met également en avant la décision du club à mettre la sécurité la santé des joueurs, de leurs proches, des adversaires, des arbitres et des OTM, avant d’enchainer sur le fameux protocole LNB.

« Si on s’en était tenu au protocole LNB, que nous appliquons, les tests de lundi 9 novembre faisaient fois pour le match de ce soir. Quand on joue le mardi, on peut jouer avec les résultats du lundi précédent. Mais nous, on ne pouvait pas faire comme s’il ne s’était rien passé. C’est impossible de faire ça, en tout cas pour notre vision des choses et donc on a testé tous les joueurs jusqu’au dernier moment pour ne pas mettre un joueur positif sur le parquet ce soir. Si on n’avait pas testé Kevin McClain, il serait sur le parquet ce soir en étant positif et Rémi aurait pu coacher, avec tous les risques que ça comprend. Et on est conscient que ce soir, il n’y aura pas de risque zéro, car il y a une période d’incubation. D’après la Ligue, ce risque est pris constamment et on ne peut pas l’éliminer, on prend acte. Par respect pour Nancy, on les a informés de la situation. Le club nous remercie pour notre bienveillance sanitaire et est conscient que l’équité sportive est mise à mal. »

William Raffa et Fos-sur-Mer ont demandé un report de la rencontre, mais celui-ci n’a pas été acceptée.

« On a sollicité la Ligue pour avoir un report du match, ce qui a été refusé car le protocole ne permet pas le report de la rencontre. Pour que cette rencontre soit reportée, il faudrait qu’on ait moins de sept joueurs sous contrat et zéro coach soient disponibles. Et dans les sept joueurs, la ligue compte les joueurs blessés… Il faudrait cinq positifs ou que notre coach adjoint, Karim Remil, soit positif. On respecte que la Ligue Nationale suive son protocole et que le calendrier soit chargé, mais on aurait quand même apprécié échanger sur une solution possible. On joue dans une période compliquée, on fait l’effort de jouer à huit clos, on investit sur une production télé pour les partenaires. On prend le risque de faire une production télé pour une éventuelle déculotté s’il y a d’autres joueurs positifs dans la journée, mais on assumera. On va faire face, le groupe est combatif et on a envie de se qualifier pour la finale. On va tout faire pour honorer notre maillot ce soir, sans notre coach à qui je souhaite que la technologie l’aide à faire passer des consignes. J’ai confiance en Karim et en nos joueurs. »

Et si le report du match n’a pas été accepté, pas question pour Fos de mettre l’équipe réserve ce soir. Même si la rencontre s’annonce particulièrement complexe, surtout si d’autres cas venaient à être déclarés … 

« Par respect pour la compétition, pour l’adversaire, on n’a pas été tenté de mettre l’équipe réserve. L’objectif n’était pas d'entrer dans une guerre contre la Ligue, on n’est pas dans cet état d’esprit. C’est juste une situation d’inégalité sportive qu’on assume car on est allé plus loin que ce que le protocole demande dans un souci de bienveillance sanitaire. On a mis la santé des joueurs avant l’enjeu sportif et on tient à ce que ça se sache avant le coup d’envoi. »

 

par @
17 novembre 2020 à 13:33
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
LUCAS DIQUÉLOU
Lucas Diquélou
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.