LEADERS CUP PROB

FRANÇOIS PERONNET (NANCY) : « IL EST PLUS QU’INSATISFAISANT DE PERDRE AUTANT DE BALLONS ! »

François Peronnet
Crédit photo : Sébastien Grasset

Défaits avec le SLUC Nancy sur le parquet de Fos-sur-Mer 76-65 en demi-finale de Leaders Cup Pro B, François Peronnet et Enzo Goudou-Sinha sont revenus sur cette défaite. 

Avant de commencer l’analyse de la demi-finale de la Leaders Cup Pro B, l'entraîneur de Nancy François Peronnet est revenu sur le protocole de la LNB au micro de Maritima Médias, incohérent selon lui. Il en profite pour remercier Fos pour la transparence dont ils ont fait preuve. 

« Je tiens à remercier le club de Fos, ses dirigeants, son staff, pour la transparence dont ils ont fait preuve durant les dernières 48 heures au regard de la problématique COVID. Je les félicite aussi pour la qualification acquise sur le terrain. Et à titre purement personnel, en tant que responsable d’une équipe, je peux comprendre les enjeux d’une Ligue Professionnelle sur le fait que les matchs se jouent et je peux comprendre les incidences de calendriers ou économique. Par contre, il existe une incohérence forte entre le règlement, avec le protocole sanitaire, et la priorité qui a été déclaré par la Ligue comme étant l’intégrité physique pour les joueurs, les arbitres, la table de marque et les proches de toutes ces personnes-là. »

Après la victoire à Blois, on pouvait s’attendre à voir un Nancy continuer sur sa lancée. Et si ses joueurs ont perdu cette rencontre, le coach a pointé les pertes de balles de son équipe, avec 21 balles perdues au total. 

« La performance, c’est ce qu’on est capable de faire sur la durée. On a eu un haut à Blois et un match bas aujourd’hui. Il est plus qu’insatisfaisant de perdre autant de ballons ! Nous avons été dominés au rebond et donc ça nous a mis plus qu’en difficulté. L’autre élément, c’est le nombre de tirs tentés par Fos et leur réussite par rapport à notre organisation défensive, c’est beaucoup trop. Et c’est la conséquence de nos ballons perdus qui leur donne du jeu rapide. »

Enzo Goudou-Sinha (5 points, 6 passes décisives pour 4 d’évaluation) n’avait pas la tête à analyser cette rencontre. Cette troisième défaite d’affilée en demi-finale en trois ans, est compliquée à digérer... 

« Ça fait mal de perdre cette demi-finale car ça fait la troisième année d’affilée. C’et beaucoup de déception donc ce n’est pas évident d’analyser le match sans dire de bêtises. On a manqué d’envie et d’intensité en début de match. On perd beaucoup de ballons, c’est le double de ce que l’on perd habituellement. On a manqué de calme et de sérénité. On aurait dû reprendre nos esprits et on n’a pas su le faire. En début de seconde mi-temps on a eu un sursaut d’orgueil mais à nouveau les balles perdues nous mettent dans le mal. On a concédé beaucoup de rebonds offensifs. »

 

par @
21 novembre 2020 à 16:46
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
LUCAS DIQUÉLOU
Lucas Diquélou
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.