LF2

CALAIS CONFIRME LARGEMENT À DOMICILE, CHAMPAGNE BASKET SE RELANCE À LA TRONCHE-MEYLAN

Fleur Devillers COB Calais
Crédit photo : Michel de Smedt

En déplacement sur la côte d'Opale, la SIG n'aura pas tenu le rythme face à une solide équipe calaisienne. Angers et Reims restent respectivement leader et co-leader de la Ligue Féminine 2 (LF2)

Calais garde la forme et corrige Strasbourg

Si Amélie Voynet est la première à se mettre en évidence (11 points et 4 rebonds sur la rencontre), Calais réagit rapidement. La SIG fait tout de même illusion en se maintenant à portée de tir même si Fleur Devillers marque huit points de rang pour clôturer le premier acte. Calais compte alors (déjà) 13 points d'avance, 27-14. En démarrant le deuxième quart-temps par un 7-0, Calais accentue son avance.

La SIG réagit avec Amélie Voynet ou Stephany Skrba, mais Shelby Saint-Juste (23 points et 7 rebonds) renvoie les deux formations au vestiaire sur le score de 44-26. La nette domination des Calaisiennes sous le panier (42 points au total, contre 18 pour les visiteuses) se fait ressentir et après 30 minutes, il ne reste guère de suspense dans la rencontre. Le COB Calais va alors bien gérer les dix dernières minutes de la rencontre et s'impose 81-52. Ce succès leur permet de se replacer au classement alors qu'il marque, pour la SIG, un coup d'arrêt après trois succès consécutifs.

Les Toulousaines étaient quant à elles en déplacement au BCSP Rezé. Après plus de deux semaines sans jouer (report du match contre Mondeville) et leur dernière confrontation perdue en Alsace contre la SIG, sur un dernier lay-up au buzzer, l’effectif du coach Noguera souhaitait remettre la machine en route chez les Nantaises, défaites la semaine dernière, à Strasbourg également.

Les deux équipes se sont rendues coup pour coup lors des trois premiers quart-temps, offrant ainsi une bataille dans la peinture très intéressante entre la Rezéenne Aïda Fall (16 points, 6 rebonds) assistée de la Canadienne Kimberley Pierre-Louis (18 points à 50% à 2-points et 2 sur 3 à 3 points, 8 rebonds), et la recrue toulousaine Hermine Ngueko. Le duel aura tourné en faveur de la Toulousaine avec pas moins de 22 points (contre 4 de moyenne) et 6 fautes provoquées, permettant ainsi au TMB de glaner des lancers francs, bien que l’effectif en aura laissé filer neuf.

Comptant six longueurs d’avance à l’entame du dernier quart-temps (57-63), les visiteuses ne laisseront plus la chance aux locales de revenir au score, bien aidées de loin par Noémie Brochant et la gâchette Isabelle Strunc. Le BCSP Rezé s’incline sans rougir, après une prestation aboutie, sur le score de 70 à 80. 

Reims retrouve la victoire à la Tronche-Meylan

En terres iséroises, la Tronche-Meylan recevait le Champagne Basket Féminin. Les deux équipes, défaites lors de leur dernier match, avait à cœur de se reprendre et de ne pas concéder une nouvelle défaite. Les Rémoises ont offert un début de match tonitruant, sous l’impulsion d’une Margaux Okou très adroite à 3-points, tout comme la capitaine Mélanie Devaux ou encore Chloé Mantelin.

A la fin du premier quart-temps, les visiteuses avaient déjà une réussite de sept sur huit aux tirs primés, de quoi s’offrir une confortable avance. Le retour des vestiaires des local, se fera le couteau entre les dents, souhaitant faire déjouer leur adversaire. La défense en zone imposée aux pétillantes, offrait aux joueuses de la Tronche des ballons de contre-attaque, et ainsi essayer de raccrocher au score. Sans trembler, et grâce au très gros travail sous la raquette de la pivot Ginette Mfutila, les joueuses du Champagne Basket Féminin s’imposeront finalement en Isère sur le score de 62 à 76.  Cette victoire permet à l’équipe de Reims de rester dans le trio de tête dans le sillon d’Aulnoye et d’Angers. 

Angers domine Aulnoye

Les joueuses angevines n’auront pas tremblé face à une l’équipe d’Aulnoye arrivée très en confiance après une large victoire face à Chartres la semaine dernière. Sérieuses, disciplinées, et très bien organisées tant en attaque qu’en défense, les joueuses de David Gautier auront fait preuve d’une très belle adresse de loin (59% à 3-points), leur permettant de prendre les devants très rapidement dans cette rencontre de haut de tableau.

Avec pas moins de six joueuses à plus de 10 points (Arrondo, Coulibaly, Dréano-Trecant, Ousfar, Gandega, Greene), dont la pivot Sheniqua Greene en double double (11 points et 10 rebonds), l’équipe de l’UFAB 49 n’aura pas laissé d’espace à Aulnoye, limitant Shanavia Dowdell à 15 points et seulement 5 rebonds en 30 minutes de jeu. À noter la très belle prestation des jeunes joueuses de chaque équipe, prouvant ainsi toute l’importance de l’apport du banc de chaque effectif.

Enfin, la domination aux rebonds des Angevines (35 d’équipe, contre 24), et la discipline des passes décisives de cette même équipe (22 contre 13), aura permis d’asseoir leur victoire sur le score de 84 à 68, signant ainsi une septième victoire en autant de matchs pour Angers, désormais bien installé à la première place du championnat de LF2, avec une 17e victoire de rang à cheval sur les deux saisons.

Le Pôle France n'a pas fait de cadeau à l'équipe de Chartres et enchaîne deux victoires de rang

Enfin, les semaines se suivent et se ressemblent tant pour le Pôle France Basketball que pour Chartres. En effet, après avoir été sèchement battu à Aulnoye, les joueuses de Benoît Marty s’inclinent à domicile face aux jeunes du Pôle France Basketball, sur le score de 78 à 84, qui confirme donc sa première victoire au buzzer face à la Tronche-Meylan, la semaine dernière.

Après avoir tenu le rythme toute la première mi-temps, les Franciliennes ont largement dominé le troisième et quatrième quart-temps, laissant les joueuses euréliennes sans autre solution que de tenter une défense toute zone pour récupérer des ballons. Sous l’impulsion de la meneuse Lacan à 31 d’évaluation et de la pivot Roumy, le Pôle France Basketball aura réussi à décrocher sa première victoire à l’extérieur, et sa deuxième de rang.

Malgré la très belle prestation de la Chartraine Belleka et de la prestation double-double de sa coéquipière Elenga (24 points ; 23 points et 11 rebonds respectivement), l’adresse aux tirs primés des joueuses de l’INSEP, leur aura permis de prendre le dessus sur une équipe de Chartres encore sous le coup de sa défaite dans le Nord la semaine dernière.

Enfin, Montbrison devra attendre le 20 janvier 2021 pour se déplacer chez les normandes de l'USO Mondeville, touchées par des cas de Covid-19. À noter que les défaites de Rezé et de la Tronche-Meylan permettent à Montbrison d'éviter, pour l'heure, la zone de relégation, avec, en plus, un match de retard. 

06 décembre 2020 à 12:50
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
BRICE LAMM
Brice Lamm
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.