LFB

« CERTAINES DE MES JOUEUSES MONTENT EN PUISSANCE », SE SATISFAIT RACHID MEZIANE

Rachid Méziane
Crédit photo : Olivier Martin

De retour à la compétition, Villeneuve d'Ascq a signé une quatrième victoire, à La Roche Vendée BC (71-76), ce samedi 21 novembre. L'entraîneur nordiste, Rachid Meziane, a notamment souligné les progrès offensif de son équipe.

« Pendant 37 minutes, on a contrôlé le match, se satisfait Rachid Meziane. On a réussi à inhiber la volonté de La Roche de jouer en première intention et de développer son jeu rapide ». Victorieuses à La Roche-sur-Yon (71-76), les Nordistes ont pris le large (34-45, 21') grâce à un probant 20-3 à cheval entre le deuxième et le troisième quart-temps. « Sauf en fin de match où on a laissé La Roche revenir, nuance le technicien de l'ESBVA. Mais le matelas était assez important pour les laisser derrière. » Car Sandra Ygueravide-Viana (10 points et 5 passes pour 16 d'évaluation) et ses coéquipières ont compté jusqu'à quinze points d'avance (56-71, 35'). « Certaines de mes joueuses montent en puissance. (Kariata) Diaby, qui n'a pas joué la saison dernière en raison d'une blessure, impacte de plus en plus le jeu. »   

À (re)lire sur BeBasket : Landerneau au forceps face à Lattes-Montpellier, Bourges et l'ASVEL faciles"

« À la différence de nos précédents matchs, on a également réussi à mieux construire nos attaques, souligne le Clermontois. Avec les reports et la trêve internationale, on a pu travailler davantage. » Car en octobre, Villeneuve d'Ascq n'a cessé d'enchaîner les matchs, avec pas moins de cinq rencontres en quatorze jours...

Emmanuel Body : « Il n'y a pas photo : Villeneuve d'Ascq a été plus fort »

A contrario, La Roche Vendée BC disputait son deuxième match en trois jours. « Il n'y a que 5 points à la fin mais pendant le match, l'écart moyen est de dix points, avoue Emmanuel Body. Avec la folie de notre public, peut-être qu'on aurait été boosté. » C'est justement ce petit grain de folie, que le public provoque parfois, qui a manqué aux Tigresses. « On tombe face à une très belle équipe de Villeneuve d'Ascq qui était en place défensivement. On a été dominé dans la raquette et on n'a pas trouvé de solution à 3-points (7 sur 23, au final). Ce soir, il n'y a pas photo : Villeneuve d'Ascq a été plus fort. Je ne suis même pas déçu car ce (samedi) soir, on tombe contre plus forts que nous. » Malgré un bon passage d'Océane Monpierre en première mi-temps, le RVBC a manqué de solution. « On se cherche », appuie le coach choletais, qui devra vite trouver des remèdes aux maux yonnais avant de se déplacer à Lattes-Montpellier et à Lyon-Villeurbanne. 

À La Roche-sur-Yon,

Cliquez-ici pour consulter les statistiques de la rencontre

22 novembre 2020 à 20:34
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Plus qu'un simple ballon orange, le basket est inscrit dans mon ADN.
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.