LFB

A DEUX DOIGTS DE LA FIN, LE NANTES-REZÉ BASKET VA FINALEMENT SIGNER UNE NOUVELLE CONVENTION AVEC LE REZÉ BASKET 44

Jean Pierre Ciglia NRB
Crédit photo : Nantes Rezé Basket

Critiqué de toute part à Rezé pour son manque de considération des clubs amateurs de la ville, le président du NRB Jean-Pierre Ciglia s'est voulu rassurant : la convention entre la structure professionnelle et le Rezé Basket 44 va bel et bien être signée.

La structure professionnelle qu'est le Nantes-Rezé Basket a connu quelques différents avec le Rezé Basket 44 qui détient ses droits sportifs. Sans cela, le club pouvait dire adieu à son affiliation en Ligue Féminine de Basket. Alors que le dialogue était rompu depuis plusieurs mois (malgré une réunion en janvier, en présence du comité départemental de Loire-Atlantique), qu'un rapprochement se tramait entre les deux clubs amateurs de la commune de Rezé (le Rezé Basket 44 et le Basket Club Saint-Paul Rezé (BCSPR) dont l'équipe fanion évolue en LF2), les différentes entités se sont retrouvées en réunion de conciliation devant la Fédération française de basketball (FFBB) en début de semaine.

Le RB44 et le BCSPR, qui envisageaient de créer une nouvelle entité professionnelle, ne vont finalement pas aller au bout de leur projet. En effet, une nouvelle convention devrait être signée d'ici le 1er juin et liera toujours le NRB au RB44, assurant la participation des Déferlantes à la saison 2020/21 de LFB.

Des mois de tension

Il y a près d'une semaine, le RB44 et son président Pierre Lusseau annonçaient à la presse que le dialogue était totalement rompu avec le Nantes-Rezé Basket concernant le renouvellement de l’utilisation du numéro d’affiliation. Le lien entre le sport professionnel et le sport amateur a donc été rompu et la polémique s'est instauré au sein des équipes du département.

Pour la première fois depuis le début de la collaboration il y a douze ans, le Rezé Basket 44 a réclamé une contrepartie financière de 30 000 € pour continuer d'offrir ses droits au NRB, comme l'a annoncé Ouest-France. À la suite de quoi il n'y a eu aucune négociation et un refus catégorique. Plus aucun 

En parallèle, le BCSP Rezé (LF2) a publiquement confirmé son désir de s’associer au RB44, tout en ne modifiant rien aux identités actuelles de chaque structure, pour reprendre la main sur le NRB sous l’appellation de Nantes Métropole Basket Rezé Saint Paul. L’OPA (Offre publique d'achat) lancée par Pierre Lusseau (RB44) et Bertrand Vigouroux (BCSP), issue d'un travail de longue haleine, répondait aux attentes des collectivités locales selon ces derniers. Les négociations entres les différentes parties auront finalement abouties à une situation inchangée.

La conciliation, réalisée sous le contrôle des instances du basket (FFBB, LFB, Ligue des Pays de la Loire, Comité de basket 44), a finalement abouti à un accord permettant au NRB de poursuivre son évolution dans l'élite du basket féminin national.

Critiqué par les associations locales, le président du NRB Jean-Pierre Ciglia s'est exprimé dans un communiqué sur le sujet. Il en profite pour carresser dans le sens du poil les associations avec qui il ne parvenait pas à s'entendre jusque là. "Le NRB sait parfaitement ce qu’il doit à tous les clubs du département qui font un excellent travail dont nous ne sommes que la vitrine", avoue-t-il.

Voici le communiqué complet de Jean-Pierre Ciglia, président du NRB :

"Cher(e)s ami(e)s du NRB,

La convention entre notre Club et le RB44 sera signée avant la fin de la semaine et le NRB engagera bien la saison prochaine les Déferlantes en LFB et nos équipes du Centre de Formation dans leurs divers championnats.

La conciliation engagée avec le RB44 sous l’égide des instances du basket (FFBB, LFB, Ligue des Pays de la Loire, Comité de Basket 44) a permis de trouver un bon accord pour les 2 clubs. Merci à toutes les personnes de ces instances qui ont pris le temps et la diplomatie nécessaire pour nous aider à rapprocher les points de vue.

L’accord trouvé entre le NRB et le RB44 doit dépasser le cadre d’un accord financier. Le NRB est bien décidé à faire fructifier une vraie collaboration au niveau sportif et au niveau d’une implication des dirigeants et des bénévoles du RB44 dans notre structure. Si les exigences et le respect sont bien mutuels, il sera possible de collaborer utilement à la progression du basket féminin de haut niveau de notre territoire, la Ville de Rezé, Nantes Métropole, le département de Loire-Atlantique et la Région des pays de la Loire.

La collaboration entre les clubs est hautement souhaitable, l’ingérence parfaitement nuisible. Que chacun respecte l’autre dans ses spécificités. On ne conduit pas un club de LFB comme un club de quartier et le NRB sait parfaitement ce qu’il doit à tous les clubs du département qui font un excellent travail dont nous ne sommes que la vitrine.

Je souhaite également remercier les membres bénévoles du Comité Directeur de NRB, Thierry PIMOR, René REZE, Magalie et Sylvain DUPUIS, Séverine et Christophe AILLERIE, Anne RUIZ-LEROY et Michelle TERRIENNE qui n’ont pas été considérés à leur juste valeur par ceux qui nous attaquaient. C’est un comité paritaire femmes-hommes qui travaille beaucoup et de façon solidaire au service du basket local. Nous appelons ceux qui auraient envie de rejoindre cette belle équipe à le faire.

Je pense aussi à nos salariés qui ont eu peur d’être embarqués dans une aventure douteuse, à nos jeunes licenciées du Centre de Formation et à leurs parents, à nos bénévoles fidèles et travailleurs, aux So Déferlantes et à la Déferlante Family, à nos Partenaires que la situation inquiétait et à tous nos fans et supporters.

Nous allons tous ensemble désormais nous tourner vers une saison avec de gros challenges. Le recrutement d’Aurélie et de Camille pour les Déferlantes, celui d’Alexandre pour le Centre de Formation, la gestion de la crise sanitaire du Covid-19 qui laisse planer des risques sur notre activité et, ne les négligeons pas, les 11 autres équipes de LFB qui seront belles et redoutables. Beaucoup des Présidents des clubs de LFB nous ont apporté leur soutien moral, ce qui montre bien que la concurrence n’empêche pas la solidarité.

Belle et passionnante saison 2020-2021 avec le NRB et beaucoup d’autres ensuite au plus haut niveau national. 

Bien amicalement."

 

30 mai 2020 à 14:13
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
KILLIAN VÉROVE
Killian Vérove
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.