LFB

BASKET LANDES SORT L'ASVEL ET SE QUALIFIE POUR LA PREMIÈRE FINALE DE SON HISTOIRE

Crédit photo : Tuan Nguyen FFBB

Après avoir compté jusqu'à 20 points d'avance en première mi-temps, Basket Landes a résisté au retour de l'ASVEL Féminin pour s'imposer 77 à 73 dans la première demi-finale des playoffs LFB. Les joueuses de Julie Barennes sortent donc le champion en titre et se qualifient pour la première finale de playoffs de leur histoire.

Promu en Ligue Féminine de Basket (LFB) en 2008, Basket Landes s'est installé au haut-niveau avant de monter en puissance ces dernières années, devenant l'un des outsiders pour le titre. Le club parti du village d'Eyres-Moncube semblait être en mesure de passer un cap cette saison. Après avoir vécu la première campagne d'EuroLeague de leur histoire, les joueuses de Basket Landes ont cette fois atteint la finale des playoffs LFB pour la première fois également. De quoi valider un peu plus cette magnifique saison 2020-2021, surtout qu'elles ont sorti en demi-finale ce jeudi à Bourges le tenant du titre (en 2019), l'ASVEL Féminin.

Basket Landes prend le large en première mi-temps

Les joueuses de Julie Barennes ont réalisé une entame de match très compliquée comme l'ASVEL. Les tirs étaient forcés et donc souvent ratés et les fautes se sont multipliées durant plus de cinq minutes. Mais après ce départ difficile, Basket Landes a retrouvé son adresse avec des 3-points de Suarez et de Turcinovic. Les Landaises sont même arrivées à creuser l'écart et terminer les dix premières minutes de jeu avec une avance de 4 points (17-13). Dans une bonne dynamique, les coéquipières d'Ana Suarez (18 points à 40% de réussite aux tirs avec 5 rebonds, 1 passe décisive et 5 interceptions pour 18 d'évaluation en 22 minutes de jeu) ont imposé leur rythme en scorant 13 points en 4 minutes. Lyon a souffert et n'a rien pu faire contre l'attaque bien huilée des Landaises, encaissant 25 points rien que dans ce deuxième quart-temps pour compter jusqu'à 20 points de retard (20-40 puis 22-42). Seule Helena Ciak (11 points et 4 rebonds au final, mais 5 balles perdues) permettait à l'ASVEL de survivre dans ce match. Heureusement, grâce deux bonnes dernières séquences, les joueuses de Valéry Demory sont revenues à -16 juste avant la pause (26-42).

L'ASVEL s'est réveillée à la sortie des vestiaires

Après avoir coulé en première mi-temps, les joueuses de l'ASVEL ont fait preuve de caractère pour revenir au score grâce à un 16-4 au bout de 4 minutes de jeu. Nayo Raincock (16 points à 55% de réussite aux tirs accompagnés de 4 rebonds, 2 passes et 3 interceptions pour une évaluation de 17 en 23 minutes de jeu) a été très précieuse dans ce come-back de l'ASVEL. Malgré un début de match très compliqué, Marine Johannes est bien entrée dans la seconde mi-temps en agressant le cercle des Landaises, provoquant des fautes et marquant à 3-points. Elle termine avec 15 points. Ce retour au score des Lyonnaises est aussi en partie grâce à leur défense très solide qui a provoqué 16 pertes de balles de Basket Landes. Les Landaises ont été limitées à 10 petits points inscrits dans ce troisième quart-temps alors que l'ASVEL en a scoré 20.

Une fin de match au coude à coude

Dans le dernier acte, les deux équipes se sont rendues coup pour coup. Miranda Ayim (12 points) très constante, a permis à son équipe de limiter la casse et de garder une avance de 4-5 points qui s'est finalement maintenue jusqu'à la fin du match. La Canadienne, qui joue sa dernière saison et rêve de remporter un trophée avec Basket Landes pour finir sa carrière en beauté, a incarné la solidité de son équipe. Entre les tirs de Sara Chevaugnon (3/10) et les percussions de Marine Fauthoux (9 points) côté ASVEL et l'efficacité de Maire Eve Paget et d'Ayim pour les Landaises, les deux équipes n'ont pas arrêté de se répondre durant plus de 7 minutes. Katherine Plouffe (15 points, 11 rebonds et 3 passes décisives pour une évaluation de 24 en 23 minutes) a été très importante en cette fin de match avec beaucoup de fautes provoquées (5), une présence en défense essentielle (11 rebonds et 1 contre) et des paniers gratés après des secondes chances. Et si dans un dernier run, l'ASVEL a eu le ballon de la gagne à 12 secondes de la fin mais, Plouffe a dérobé le ballon dans les mains d'Ingrid Tanqueray sur une défense pick & roll. Suarez a terminé le travail en inscrivant deux lancers francs qui ont qualifié Basket Landes avec cette victoire au bout du suspense 73-77 dans cette magnifique première demi-finale du Final Four. "Là on savoure mais on va vite se rencontrer sur la finale dans deux jours", a commenté la poste 5 Aby Gaye - qui vit son dernier week-end avec Basket Landes avant de rejoindre l'équipe de France puis le club de Sopron, en Hongrie - après la rencontre. Elle et ses coéquipières ne manqueront sans doute pas l'autre demi-finale, pour savoir qui entre Bourges et Basket Landes elles affronteront en finale samedi.

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques

13 mai 2021 à 18:56
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
TOM LARTIGAU
Tom Lartigau
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.