LFB

BLMA : STÉPHANE LEITE, VIENDRA, VIENDRA PAS ?

Crédit photo : TBB

Alors que le BLMA a envisagé ne pas faire venir Stéphane Leite, qui a signé trois ans, le club serait en train de faire machine arrière.

Très tôt cette saison, le club de Lattes-Montpellier a décidé que Thibaut Petit, en place depuis la fin de l'année 2018, ne serait pas l'entraîneur de l'équipe professionnelle du club à partir de 2021-2022 malgré une saison de contrat encore restante. La directrice sportive, Edwige Lawson-Wade, s'est donc mis en quête d'un nouvel entraîneur et a ainsi trouvé un accord avec Stéphane Leite, coach qui a mené Landerneau de la Ligue 2 Féminine à l'EuroCup, après être monté en LFB en 2018.

Cependant, le BLMA a récemment fait savoir à Edwige Lawson-Wade son intention de ne pas la conserver à son poste au sein du club. Restait à savoir ce qu'il adviendrait de Stéphane Leïte, du préparateur physique qui devait l'accompagner, Hugo Lambart, ainsi que de l'effectif déjà sous contrat (Olivia Epoupa, Migna Touré, une poste 2 bosman, Ana Dabovic, Diandra Tchatchouang, Marie-Bernadette Mbuyamba - que le club veut également couper -, Cheyenne Parker et Ana-Maria Filip). Le maire de Lattes et vice-président de la métropole de Montpellier Cyril Meunier estimant Stépane Leite pas prêt à s'occuper d'une cylindrée de la dimension du BLMA, Stéphane Leite a été contacté afin de trouver une solution.

Sauf qu'un nouveau licenciement en plus de celui de Thibaut Petit et le versement d'un salaire à un nouveau coach reviendrait à faire exploser les finances du BLMA. Même si elles restent majoritairement liées à l'attribution de subventions par les collectivités locales (800 000 euros de la métropole et 200 000 euros de la mairie de Lattes notamment), la perte des recettes billetteries et le manque de certitude concernant les réengagements des partenaires privés incitent à la prudence. Si bien que dans le week-end, les téléphones portables ont chauffé entre l'Hérault et le Finistère, et qu'à l'heure actuelle le maire de Lattes serait enclin à conserver Stéphane Leïte, tout en ayant la volonté de contribuer à la constitution du futur effectif, apportant la touche plus francophone qu'il réclame. Contacté, Stéphane Leite pas voulu se risquer au moindre commentaire, rappelant simplement qu'à ce jour il n'avait pas reçu de préavis pour lui signifier un futur licenciement. De son côté, le club a démenti l'arrivée potentielle de Valéry Demory, sous contrat avec l'ASVEL Féminin jusqu'en juin 2022.

03 mai 2021 à 20:35
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.