LFB

ELODIE GODIN : "NE SURTOUT PAS OUBLIER CE MATCH !"

Elodie Godin Bourges 201819 conf screen
Crédit photo : Tango TV

Bourges a pris une rouste à domicile contre Lattes-Montpellier dimanche soir.

9 victoires en 10 matchs en LFB, 5 succès en 7 rencontres d'EuroLeague. De la jeunesse, du talent, du potentiel, une grande rencontre contre la meilleure équipe européenne, Ekaterinbourg... Bourges avait réalisé une première partie de saison très prometteuse. Sauf que le premier match de l'année s'est soldé par une défaite de 24 points (65-89) contre Lattes-Montpellier, l'un des trois "gros" du championnat de France. Jamais, hormis durant quelques minutes dans le troisième quart-temps, les Berruèyres n'ont semblé à la hauteur du BLMA. De quoi mettre en rogne Elodie Godin, capitaine de l'équipe, devant la presse après la rencontre.

"Quand tu viens de perdre 24 points chez toi, pour le premier match de l'année... Tu commences mal 2019. C'est ce que j'ai dit aux filles après le match : ce visage-là, j'espère que c'est la dernière fois que notre public va le voir. On a été lamentable ce (dimanche) soir, on n'a pas fait le boulot. Certes, c'est une très belle équipe de (Lattes-)Montpellier, mais on les a laissés faire ce qu'elles savent faire. Quand on a été un peu agressive dans le troisième quart-temps, on a vu qu'on pouvait les mettre un peu plus en difficulté. Mais on ne peut pas faire ça que 10 minutes contre cette équipe, ce n'est pas possible. On est passé complètement à côté ce (dimanche) soir et je pense qu'on ne peut s'en vouloir qu'à nous-même parce qu'on n'a pas fait le job. (Je suis) Frustrée oui, en colère oui... Parce que je n'aime pas du tout perdre de 25 points, surtout dans ma salle, devant mon public. Le premier truc, c'est de ne surtout pas oublier ce match. Il faut s'en servir ! Et mercredi, je pense que dans notre tête, ça sera encore là et ça fera encore mal. Désolé pour Polkowice mais ça devrait faire mal... J'espère en tout cas que ça fera mal car il faut une réaction et j'espère qu'elle sera là mercredi. On va remettre un peu tout ça en marche."

Le coach Olivier Lafargue attend également une réaction de ses joueuses, au plus vite.

"Ce match on va l'analyser, on va en parler etc. Mais le plus important du plus important c'est : qu'est ce qu'on va en faire ? Maintenant il est passé. Donc bon. On a fait une prestation médiocre, voire mauvaise, on peut avoir honte, moi le premier. Une fois qu'on a dit ça, qu'est ce qu'on fait ? On ne va pas dire : ''oh oui j'espère qu'on va réagir''. Ce n'est pas ça. C'est des actes qu'il faut montrer mercredi."

Rendez-vous mercredi à 20h contre Polkowice pour savoir si cette réaction aura lieu.

07 janvier 2019 à 10:59
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching