LFB

FFBB : DES SANCTIONS CONTRE BOURGES ET L'ASVEL ?

Bourges préparation 2020 Olivier Martin
Crédit photo : Olivier Martin

L'annulation de la finale de la Coupe de France féminine pourrait entraîner des sanctions auprès de Bourges et l'ASVEL.

Vendredi matin, la Fédération française de basketball (FFBB) a du annuler la finale de la Coupe de France féminine prévue le soir même. A cause de cas de COVID-19 dans chaque équipe, le Tango Bourges Basket et l'ASVEL Féminin ont refusé de jouer la rencontre.

Derrière, les discours des dirigeants et cadres de la FFBB ont parfois été durs, voire très durs. Une vidéo d'un discours de son secrétaire général Thierry Balestrière, à l'Assemblée générale de la Ligue de Nouvelle Aquitaine, a été envoyée samedi à diverses rédactions sportives, dont BeBasket et L'Equipe, qui s'en fait l'écho ce lundi. Ce dernier s'offusque du choix des joueuses qui, selon lui, n'ont pas compris l'intérêt de cette rencontre.

"Elles n'ont pas voulu jouer, expliquait-il sur scène lors de cette AG. On s'est retrouvé devant cette situation de refus de jouer. Hier soir (vendredi), on n'a pas pris de décision à chaud lors du Bureau Fédéral mais mercredi on a de nouveau une réunion et je pense qu'on va prendre des décisions. On a un président fédéral qui est acharné de basket féminin. Quand j'ai vu le coup de bambou qui l'a pris... C'était la première fois qu'un match de collectif féminin se déroulait à Bercy sur une ''one shot'' (en match sec). Les joueuses et leurs présidentes - qu'il faut mettre devant leurs responsabilités - n'ont pas compris l'intérêt stratégique primordial pour jouer ce match.

[...] Les personnes qui étaient présentes n'étaient pas concernées par des cas contacts ou des cas COVID-19. On a communiqué sur 300 000 euros (de déficit) mais ça sera bien plus que ça au final. -300 000 euros, c'est le coût sec. Mais derrière, c'est tout ce qu'on va perdre après."

Les joueuses elles, qui assurent avoir pris cette décision pour préserver leur santé et ont annoncé ne surtout pas avoir compris la différence de protocole entre la FFBB et la Ligue Nationale de Basket (qui gère la Jeep ELITE et la Pro B), se sentent peu respectées par ce discours. Cela promet une rentrée tendue entre les instances et les clubs LFB, et surtout leurs joueuses. Surtout si la FFBB met de l'huile sur le feu en décidant de sanctionner Bourges et l'ASVEL.

21 septembre 2020 à 13:31
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.