LFB

ITW BINTA DRAME (CHARTRES) : "J'AI TRÈS ENVIE D'INTÉGRER L'EFFECTIF DE VILLENEUVE D'ASCQ"

Crédit photo : C Chartres Basket Féminin

Prêtée par Villeneuve d'Ascq, Binta Drame a réalisé une saison prometteuse avec Chartres en LF2. L'occasion pour elle de revenir sur son parcours, ses objectifs et ses attentes pour les années à venir.

Prêtée à Chartres par Villeneuve d'Ascq, où elle a signé en sortant du Pôle France, Binta Drame (1,71 m, 18 ans) a réalisé une très belle saison en LF2. Avec des belles statistiques (8 points, 3,1 rebonds et 1,9 passe décisive pour 7 d'évaluation), elle a réussi sa première saison professionnelle. Elle est revenue avec nous, sur son parcours, ses objectifs et sur ses attentes pour les années à venir.

"Cette saison, j'ai pu reprendre confiance en moi"

Binta, peux-tu me décrire ton parcours, comment t'es venue la passion du basket avant d'arriver au Pôle France ? 

J'ai commencé le basket à 11 ans. En fait, ça vient des activités du mercredi après-midi en primaire, j'ai essayé plusieurs sport dont le basket. Je me suis tout de suite prise d'affection pour ce sport, donc j'ai continué et mon coach m'a mis en contact avec un ami à lui qui était dans le Paris Basket 18, j'ai donc intégré le PB18 pendant 4 ans. A l'époque, j'avais fait les tests d'entrée au Pôle mais je n'avais pas été prise, j'avais quand même réussi les tests pour aller à l'INSEP et après ça j'ai intégré le Pôle France. 

Tu as donc intégrer le Pôle France en 2017, mais tu as réellement commencé à jouer en LF2 en 2019, comment se sont passées tes 2 premières années ? Et qu'est ce t'as apporté cette saison 2019-2020 avec le Pôle ? 

Ma première saison, c'était en NF1, elle se passait plutôt bien, sauf qu'au cours de la saison, j'ai eu une blessure. Je n'ai donc pas pu terminer la saison et puisque je me suis faite opérer qu'en fin de saison, au mois de mai, je n'ai pas pu faire ma deuxième année complète en LF2, je n'ai fait que 6 matches, ceux de fin d'année. Cette saison (2020-2021), c'était un peu un libération, j'ai pu reprendre confiance en moi, rejouer, retrouver des sensations que je n'avais pas à la reprise et que j'avais pas pu complètement retrouver lors des 6 derniers matches. J'ai réussi à reprendre confiance et moi et retrouver mon jeu au fur et à mesure. 

Tu as choisi de commencer ta carrière professionnelle à Villeneuve d'Ascq, pourquoi ce choix ? 

Déjà parce que leur projet me plaisait bien. J'ai discuté avec eux et avec les gens de ma famille, et eux aussi avaient la volonté de me faire progresser, pas que je saute les étapes, mais c'est ça qu'ils m'ont proposé aussi le prêt en LF2. C'est qu'ils voulaient vraiment que je progresse et que j'aille jouer chez eux. C'était très bénéfique d'aller en Ligue 2 et de confirmer une dernière saison. 

"Avec Elise Marié, j'ai pu beaucoup apprendre sur le poste de meneuse"

Justement, dès le départ, vous vous êtes entendu pour que Villeneuve d'Ascq te prête en LF2 pour avoir du temps de jeu. Pourquoi avoir choisi Chartres ? 

Parce que, déjà, je connaissais un petit peu le coach (Benoit Marty) depuis les campagnes en équipe de France. En fait, je discutais avec lui et le projet qu'il proposait me correspondait. Enfin, il me plaisait, il me proposait du temps de jeu et de me faire beaucoup progresser sur mes points faibles. C'est ce que j'ai aimé, ça m'a tout de suite attiré et je n'ai pas hésité. 

Comment s'est passé ta saison en LF2 ? Vous terminez sixième avec un bilan équilibré de 11 victoires pour 11 défaites, qu'était l'objectif en début de saison ? 

Au début de saison, on n'avait pas spécialement fixé d'objectif. C'était plutôt sur nous-mêmes, d'être performante à chaque match et de progresser, mais on n'avait pas d'objectif, par exemple monter ou être qualifiées pour les playoffs. C'était vraiment centré sur nous-mêmes d'abord et c'est ça qui nous a ramené à finir sixième. Personnellement, dans l'apprentissage du haut-niveau, par rapport à mon poste de jeu, parce que j'avais Elise Marié, c'était un très bon soutien pour moi parce qu'elle m'aidait beaucoup puisqu'elle s'y connaît mieux. J'ai pu apprendre beaucoup auprès d'elle au poste de meneuse etc. 

Après une bonne saison (8 points, 3,1 rebonds et 1,9 passe décisive pour 7 d'évaluation), quels sont tes objectifs pour la saison prochaine ? Comptes-tu continuer de gagner du temps de jeu en LF2 ou essayer d'intégrer l'effectif de Villeneuve d'Ascq ? 

J'ai très envie d'intégrer l'effectif de Villeneuve d'Ascq. Cela me permettrait de passer un cap. De vraiment gagner du temps de jeu, de faire le travail. J'ai envie d'aller voir à l'échelon du dessus, je veux pouvoir me tester. 

"J'aime beaucoup Julie Allemand"

Sur le long terme, quelles sont tes ambitions ? Que dois-tu faire pour les satisfaire ? 

Moi ce que j'aimerais, c'est déjà être confirmée en Ligue 2 en tant que combo guard. Pour ça, je dois travailler. Je sais que ce ne sera pas tout le temps facile, je suis que je vais avoir des matches où je ne vais pas beaucoup jouer, d'autres beaucoup plus, d'autres où je ne vais pas jouer du tout. Donc mentalement, je devrais tenir et de pouvoir passer un cap et travailler malgré tout. Ne pas baisser les bras. 

A bientôt 19 ans, où en es-tu par rapport à l'Equipe de France ? Tu as reçu une convocation pour la Coupe du Monde U19 de cet été ? L'Equipe de France sénior est-elle un objectif ? 

Pour l'instant, ils n'ont pas encore envoyé les convocations, même si on a déjà parlé avec le staff. Mais, mon objectif, c'est évidemment, de faire partie de l'équipe et de gagner la médaille d'or si possible. Pour plus tard, ce serait évidemment un rêve d'intégrer l'Equipe de France A. Je ne dois pas m'arrêter de travailler et qui sait ? Peut-être qu'un jour je serais appelée. 

As-tu des modèles sur lesquelles tu t'inspires dans les championnats féminins et pourquoi ? 

Il y en a une que j'aime beaucoup, c'est Julie Allemand, forcément, j'ai envie de dire. Je trouve qu'elle peut tout faire sur un terrain. Elle peut jouer pour elle et pour son équipe et c'est ce que j'admire beaucoup pour elle. J'aimerais beaucoup devenir une joueuse comme elle et encore une fois, c'est en travaillant que j'y arriverais.

 

 

09 mai 2021 à 14:50
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
LUCAS PAGE
Lucas Page
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.