LFB

LA CANADIENNE BRIDGET CARLETON EN PASSE DE S'ENGAGER AVEC LANDERNEAU

Bridget Carleton Iowa State
Crédit photo : DR

Landerneau va accueillir Bridget Carleton, furtivement passée par la WNBA et qui a connu sa première expérience internationale avec le Canada.

Le club de Landerneau Bretagne Basket va renforcer son effectif avec l'arrivée de Bridget Carleton (1,85 m, 22 ans) selon nos informations. Cette jeune joueuse très polyvalente est considérée comme une arrière mais sa grande taille devrait lui permettre d'évoluer dans l'aile en Ligue Féminine de Basket et EuroCup, deux compétitions que le LBB va disputer en 2020/21.

Choisie en 21e position lors de la draft WNBA en 2019 par le Connecticut Sun, Bridget Carleton a finalement été coupée par la franchise début juillet. Elle n'a pu disputer que quatre rencontres avec le maillot du Sun. Fin août, elle a signé avec les Lynx de Minnesota alors qu'il ne restait qu'un mois de saison régulière. Là-encore, elle n'a participé qu'à quatre matchs de manière éparse. 

Malgré le fait que la Canadienne n'ait pas pu apporter beaucoup à ces deux franchises, l'entraîneur et directeur général des Lynx, Cheryl Reeve, a déclaré : "Je pense qu'elle peut jouer. C'est difficile dans la WNBA. C'est difficile de former une équipe. Il est difficile de se tailler des minutes. Mais elle a le bon tempérament. Je pense que c'est quelqu'un qui voit une opportunité. Elle comprend quel peut-être son rôle et sa place".

Des propos qui font échos aux éloges dont Bridget Carleton faisait l'objet avant la Draft. Les analystes Kara Lawson et LaChina Robinson, d'ESPN, avaient louangé l'Ontarienne :

"J'ai été impressionnée par son jeu global et sa constance, avait admis Kara Lawson, ancienne joueuse de la WNBA. Elle a un bon gabarit et un bon tir. Je pense qu'elle peut se tailler une place dans la ligue, assurément."

"Elle peut se défaire d'un écran de façon frappante, a elle affirmé LaChina Robinson. Elle prend de bonnes décisions et peut charger au panier, même contre des joueuses plus massives. Elle est coriace et déterminée. Elle a plusieurs atouts."

Si elle n'est pas parvenue à s'imposer dès sa saison rookie en WNBA, elle a dans la foulée rejoint le championnat australien, jouant pour le Townsville Fire avec qui elle a tourné à 11,6 points à 45,9% de réussite à 3-points (sur 5 tentatives par rencontre), 6,4 rebonds et 1,8 passe décisive en 29 minutes sur 20 rencontres.

Une carrière universitaire record

Avant cela, Bridget Carleton s'est formée à l'université de l'Iowa State où elle est rapidement devenue l'une des meilleures joueuses de tous les temps. Lors de sa dernière saison avec les Cyclones, en 2018/19, elle a compilé 21,7 points, 8,6 rebonds, 4 passes décisives, 2,3 interceptions et 1,2 contre de moyenne en 35 matchs. Elle a ainsi réalisé la meilleure saison individuelle de l'histoire de Iowa State, ce qui lui a valu de décrocher des distinctions parmi lesquelles sa nomination dans la deuxième équipe All-American par ESPN ou encore sa nomination comme joueuse de l’année de la Big 12 Conference. 

Bridget Carleton reste dans les annales de son université, figurant parmi les meilleures joueuses dans de nombreuses catégories. Elle était à 8 points de s'emparer du record de points inscrits dans l'histoire de ISU, restant finalement à la deuxième place avec 2 142 points. Elle est la troisième meilleure au nombre de tirs inscrits (713), d'interceptions réussies (211) et de tirs contrés (124). Elle termine également cinquième au nombre de tirs à 3-points inscrits (255). 

Internationale depuis son plus jeune âge

Son expérience est complétée par ses participations aux compétitions internationales avec la sélection canadienne, chez les jeunes d'abord et chez les A ensuite. Elle a été capitaine de l'équipe nationale U16 puis U17 en 2013 et 2014 puis starter de l'équipe nationale U18 et enfin capitaine de l'équipe nationale U19. Plus récemment, elle a participé à la Coupe du monde féminine FIBA 2018. Elle s'est vue accorder 6 minutes de moyenne lors des 4 rencontres qu'elle a disputée. Un temps de jeu insuffisant pour révéler des statistiques probantes. 

Bridget Carleton a déjà évolué auprès de joueuses qui évoluent ou ont évoluées dans le championnat de France comme Miranda Ayim (Basket Landes), Michelle Plouffe (ASVEL), Nayo Raincock Ekunwe (ex-Bourges) ou encore Kim Gaucher (USO Mondeville Basket). 

Potentiellement, cette signature donne une nouvelle dimension à l'effectif de Stéphane Leite qui compte désormais neuf joueuses, dont plusieurs jeunes à suivre (Limouzin, Geiselsöder et donc Carleton). Reste à savoir si le LBB va engager une quatrième intérieure pour doubler chaque poste.

L'effectif prévisionnel de Landerneau en 2020/21 :

  • Meneuses : Virginie Brémont (1,78 m, 30 ans, FRA) et Hortense Limouzin (1,65 m, 21 ans, FRA)
  • Arrières : Ezinne Kalu (1,73 m, 27 ans, USA/NIG) et Marie Butard (1,72 m, 34 ans, FRA)
  • Ailières : Bridget Carleton (1,85 m, 22 ans, CAN) et Gabriela Marginean (1,85 m, 33 ans, ROU)
  • Ailière-fortes : Élodie Naigre (1,82 m, 24 ans, FRA) et Myriam Djekoundade (1,85 m, 22 ans, FRA)
  • Pivot : Luisa Geiselsöder (1,92 m, 20 ans, ALL)
21 mai 2020 à 07:30
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
KILLIAN VÉROVE
Killian Vérove
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.