LFB

LATTES-MONTPELLIER : CIAK ET AMANT ANNONCÉES, AVANT MIYEM ET TCHATCHOUANG ?

Héléna Ciak Koursk
Crédit photo : FIBA Timur Tsnobiladze

Lattes-Montpellier se construit un effectif de haut-niveau pour la saison 2018/19.

Après une année de transition, le club de Lattes-Montpellier devrait rebondir. L'arrivée - ou plutôt le retour - d'Edwige Lawson-Wade dans un rôle de directrice sportive redonne de l'attractivité à un club qui risquait de se faire passer dans la hiérarchie pas des clubs comme Charleville-Mézières ou Lyon ASVEL derrière le Tango Bourges Basket.

Mais le carnet d'adresse de l'ancienne meneuse de l'équipe de France est immense et elle représente surtout une joueuse charismatique, encore amie avec de grandes joueuses.

Outre son influence, le BLMA conserve un budget stable et son ambition ne s'est pas réduite malgré les changements dans le staff, l'effectif et surtout la direction, au contraire. La direction est plus jeune, dynamique, tournée vers l'avenir. Sans oublier la situation géographique, forcément agréable. Surtout pour des joueuses ayant déjà connu moultes expériences sportives.

Grâce à tout cela, le club héraultais aurait déjà attiré dans ses rangs deux postes 5 internationales pour la saison prochaine. A Koursk en Russie depuis deux ans - et avec qui elle a gagné l'EuroLeague l'an passé -, Héléna Ciak (1,97 m, 28 ans) ferait son retour chez les Gazelles, avec qui elle a été championne de France en 2014, selon Stephen Brun. Marielle Amant (1,90 m, 28 ans), autre pivot de la génération 89, va également signer, a poursuivi le consultant de SFR Sport, sur le plateau de l'émission Buzzer.

Sur le poste 4, c'est Endéné Miyem (1,88 m, 29 ans) qui pourrait également venir. L'actuelle joueuse de Schio (en Italie) souhaite terminer sa carrière en France, comme elle l'a déclaré à L'Union. Lattes-Montpellier serait "en pôle position". Les rives de la Méditerranée sont idéales pour réaliser une fin de carrière réussie tout en profitant d'agréables conditions de vie. Edwige Lawson-Wade, son amie, le sait si bien, elle qui a connu pareille fin.

Enfin, Diandra Tchatchouang (1,89 m, 26 ans), qui a démarré sa carrière professionnelle au club en 2011/12, pourrait également faire son tour au Palais des Sports de Lattes.

Voilà de quoi sérieusement rivaliser avec le Tango Bourges Basket - qui vient de réaliser un énorme coup avec la signature de la jeune Iliana Rupert - et garder une longueur d'avance sur les autres formations de LFB. Mais encore faut-il bien réussir la fin de saison et accrocher une place européenne. Car difficile de croire que le recrutement sera si enthousiasmant avec un seul match par semaine.

20 mars 2018 à 08:17
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
19 novembre - 13h00
Limoges
Nanterre
19 novembre - 15h00
Lyon-Villeurbanne
Le Mans
19 novembre - 23h30
Lyon-Villeurbanne
Le Mans
Coaching