LFB

LE LYON ASVEL FÉMININ REMPORTE SON PREMIER TITRE DE CHAMPION DE FRANCE !

Lyon ASVEL Féminin championne de France 2019 LFB
Crédit photo : LFB

En dominant largement Lattes-Montpellier dans le match 5 de la finale des playoffs LFB (75-61), le Lyon ASVEL Féminin a décroché son premier titre de champion de France.

De duel il n'y a pas eu dans ce match 5 tant attendu entre le Lyon ASVEL Féminin et Lattes-Montpellier. Les Gazelles ont subi l'agressivité des Lionnes, et notamment celle apportée par Clarissa Dos Santos (11 points à 5/10 aux tirs et 7 rebonds en 14 minutes), de retour de blessure pour ce dernier match de la saison.

Impactées physiquement (42 rebonds à 34), gênées dans leurs déplacements, sanctionnées sur leurs changements d'écran en défense, pas assez rigoureuses offensivement (15 balles perdues pour 15 passes décisives), les joueuses de Thibaut Petit n'ont jamais trouvé la solution face aux locales nettement supérieures dans ce match 5. De trop rares sursauts d'orgueil, souvent venus d'exploits individuels derrière la ligne à 3-points (9/28) ont permis aux Lattoises d'espérer un retour dans le match, comme après ce tir primé réussi par une Endy Miyem (16 points à 5/11 aux tirs, 6 rebonds et 3 passes décisives pour 18 d'évaluation en 36 minutes) oubliée en tête de raquette à l'entame du dernier quart-temps. Mais de suite il n'y a pas eu et les visiteuses sont restées sous la barre des -9, comptant jusqu'à 19 points de retard (73-54) plus tard dans cet ultime quart-temps, pour finalement échouer à 14 points (75-61).

Les Lyonnaises ont elles pu compter sur l'apport de leurs 8 joueuses (6 à 12 d'évaluation ou plus), le quatuor Michelle Plouffe (10 points, 7 rebonds et 6 passes décisives) - Alysha Clark (15 points, 8 rebonds et 4 interceptions) - Julie Allemand (10 points à 4/5 et 6 passes décisives pour 19 d'évaluation) - Marième Badiane (13 points à 5/7 aux tirs et 8 rebonds pour 21 d'évaluation en 17 minutes.

Lyon en EuroLeague

Le Lyon ASVEL Féminin a donc totalement maîtrisé son sujet (107 à 65 à l'évaluation collective) et totalement mérité son premier titre de champion de France. Un titre qui leur permet d'être qualifiées d'office pour l'EuroLeague 2019/20 au contraire du BLMA qui devra passer par le tour préliminaire. Sachant que Sami Whitcomb sera sans doute retenue à Seattle pour la WNBA, ce ne sera pas une mince affaire.

23 mai 2019 à 22:33
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching