LFB


LE RVBC INAUGURE SA NOUVELLE SALLE

RVBC nouvelle salle
Crédit photo : RVBC

La Roche Vendée Basket Club (RVBC) a joué son premier match dans le nouvel écrin des Oudairies face à Cáceres, la ville avec laquelle la Roche-sur-Yon est jumelée.

Un an après son ascension dans l'élite du basketball féminin, Roche Vendée inaugurait sa nouvelle infastructure : le Hall des Oudairies d'une capacité de 2 500 places. "La nouvelle salle va nous changer complétement la vie" nous confiait le Président Philippe Provost en fin de saison dernière. Force est de constater que cette nouvelle enceinte - avec des aires familliers à la Meilleraie de Cholet Basket - est plus adaptée au haut niveau.

"C'est une infrastructure vraiment très, très bien pour nous, atteste l'entraîneur du RVBC, Emmanuel Body. Ce que j'ai dis à tout le monde, c'est qu'on va avoir un confort dans le travail qui va être autre chose qu'à la salle omnisports. On va pouvoir travailler dans de bonnes conditions : avec de vrais bureaux et un vrai parquet qui va être qu'à nous et par rapport à la récupération, on va mettre un truc de cryothérapie. On va être dans des structures qui vont nous faire avancer parce que la salle omnisports était malheureusement trop restreinte." 

rvbc-nouvelle-salle1537092996.jpegL'ancienne salle omnisports devenue trop petite pour le haut-niveau n'accueillera plus les match de l'équipe fanion de la Roche-sur-Yon. © - Théo Quintard.

Pour leur première aux Oudairies, les Yonnaises se sont imposées contre Cáceres (77-73), ville espagnole jumelée avec La Roche-sur-Yon. Si l'internationale paraguayenne Pao Ferrari (35 points, 5 rebonds et 3 passes décisives) - qui souffle aujourd'hui sa 33e bougie - s'est jouée de la défense vendéenne, les recrues française : Soane Lucet (21 points, 12 rebonds et 2 passes) - Clémentine Samson (20 points, 4 rebonds et 1 passe) et la jeune Océan Monpierre (7 points, 4 rebonds et 5 passes) ont fait fortes impressions aux spectateurs et à Emmanuel Body :

"Clémentine Samson, Soane Lucet et Océan Monpierre ont très clairement montré qu'elles pouvaient jouer en Ligue féminine. Il y aura sûrement des hauts et des bas mais ce qui est sûr, c'est que ce soir, c'est un haut. Elles ont marqué leurs territoires. Je leur avais dit avant le match et je leur ai redis à la fin que le fait de ne pas avoir les étrangères fait qu'à un moment donné, elles vont avoir beaucoup de responsabilités. Je leur ai dit de profiter de ce moment où les étrangères ne sont pas encore là pour prendre des responsabilités, des marques et de la confiance. Et ce soir, elles ont toute engranger de la confiance, c'est super important pour la suite."

Le début de préparation yonnais est entâché par les absences des joueuses étrangères (Jasmine Bailey, Cynthia Petke et Uju Ugoka) et la légère blessure de Bernie Ngoyisa au dos qui n'a pas joué ce samedi soir.

"On a vu que a moitié de l'équipe ce soir mais les joueuses présentes ont fait un match vraiment au niveau état d'esprit et mentalité très bien, s'est réjouit l'entraîneur yonnais à notre micro. On s'est bagarré, on s'est accroché. C'est ce que j'avais dit aux filles, il faut faire preuve de solidarité et qu'on est un état d'esprit irréprochable. Pour un premier match de préparation et ce après seulement deux semaines de travail, on pose un peu le décor et les fondations. On va pouvoir s'appuyer là-dessus. Avec un effectif réduit, on est quand même parvenu à faire de bonnes choses. Ce soir, on fait un match où on peut difficilement faire mieux. Le résultat était annecdotique pour nous. Ce qui me plait bien, c'est que le groupe ait pris : c'est super important si on veut faire des résultats."

À l'intersaison, le club a décidé d'étoffer son staff en faisant venir Jacky Moreau (entraîneur choletais très expérimenté, longtemps assistant de Laurent Buffard) à la place de Benoît Tougeron - qui coachera l'équipe Espoirs - pour suppléer Emmanuel Body. Le RVBC a également confié la mission de préparateur physique à Tristan Boisselier auparavant assistant en LFB. Un staff plus expérimenté et étoffé grâce auquel le club pourrait espérer un exercice plus tranquille que l'an dernier.

"J'ai envie de te dire qu'on vise un maintien plus confortable que l'année dernière et après, on visera le plus haut possible. Les premiers matchs vont être capitaux, c'est ce que qu'on redoute car si à un moment donné les étrangères arrivent trop en retard... C'est un problème de visa, c'est géré par une boîte privée et on a zéro contact avec eux. J'espère que ça va de décanter très vite car on avair fait les papiers en temps et en heure quand on a signé les contrats fin mai. C'est abusé mais c'est comme ça."

À la Roche-sur-Yon,

16 septembre 2018 à 16:35
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Plus qu'un simple ballon orange, le basket est inscrit dans mon ADN.
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching