LFB

MAGALI MENDY : UN PARCOURS HORS NORMES JUSQU'À BOURGES

Magali Mendy Gérone 201920 FIBA 1
Crédit photo : FIBA

Après être passé par le chômage et la LF2, Magali Mendy a su franchir les étapes une par une pour devenir une des joueuses majeures de championnats français.

Magali Mendy (1,75 m, 30 ans) a un parcours pour le moins atypique. Contrairement aux joueuses qu’elle côtoie au quotidien, elle a connu davantage le chômage que les centres de formation. Certes, l’arrière arrive enfin sous le feu des projecteurs et a vécu ses premières sélections avec l’équipe de France sur l'année écoulée, mais les choses n’ont pas toujours été faciles pour. Après une saison 2012-2013 très compliquée suivi d’une saison blanche due à une rupture des ligaments croisés, peu de gens auraient parié sur la jeune femme. Mais grâce à sa force de caractère et la confiance d’Alain Boureaud, son coach à Chartres, l'Orlysienne recommence à jouer et s’exprimer sur les terrains. Mais ce n’est pas pour autant que la suite fut toute rose.

De la Ligue 2 à l'EuroLeague

Elle a du passer par de nombreux clubs en LF2 (Reims, Pleyer Christ - ex Landerneau -, Voiron et Chartres) et à l'étranger (Keltern en Allemagne) pour ainsi prouver qu’elle avait le niveau pour jouer en LFB. C’est alors qu’après qu’un super passage du côté de Gérone elle va réussir à convaincre, Frédéric Dusart, coach de Villeneuve-d’Ascq, comme il l’a expliqué à la rédaction du Berry Républicain : « Ce n’était pas une priorité, reconnaît Frédéric Dusart, qui fut le premier à lui offrir sa chance en LFB. En pré-saison, elle n’avait pas un temps de jeu très régulier. Elle a profité d’une blessure pour faire un Open excellent et elle n’a plus jamais quitté le cinq majeur. » avant d’ajouter : « Vu ses qualités physiques, c’est ce qui saute aux yeux. Elle n’a pas peur de défendre sur des postes 3 à qui elle rend des centimètres, comme des Diandra Tchatchouang ou des joueuses comme ça. Mais à côté de ça, elle s’est vite rendue indispensable offensivement. Dès qu’on était à court de solution, on jouait pour elle. »

Après un nouvel aller-retour à Gérone, champion d'Espagne en titre avec qui elle tournait à 14,1 points, 5,6 rebonds et 2,9 passes décisives de moyenne en EuroLeague la saison dernière avec Gérone, elle a franchi à nouveau un cap dans sa carrière en signant à Bourges :

« En arrivant à Chartres, j’y pensais déjà. On a tous des rêves. Plus les années passaient, plus je me disais que ça n’allait pas arriver. Mais j’ai continué mon chemin avec envie, sans me mettre de pression. Aujourd’hui, j’arrive à Bourges et je me dis que j’ai atteint toutes les étapes que je m’étais mises dans un coin de la tête. Un peu tard, certes, mais je suis fière de mon parcours. »

Fort de son caractère et de son éthique de travail, Magali Mendy est un exemple pour toutes ces jeunes qui ne passent pas par le cursus classique.

27 avril 2020 à 18:32
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
LOUIS ANDURAND-CAVASSE
Louis ANDURAND-CAVASSE
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.