LFB

MARINE FAUTHOUX : "C'EST LE BON MOMENT POUR ALLER VOIR PLUS HAUT"

Marine Fauthoux équipe de France TQO 2020 FIBA
Crédit photo : FIBA

La jeune meneuse internationale de Tarbes Marine Fauthoux s'exprime sur son avenir en club.

Si Tarbes vit une saison difficile, avec un effectif restreint, l'équipe reste placée pour se maintenir en Ligue Féminine de Basket. Samedi, avec seulement six joueuses professionnelles, le TGB a tenu tête à l'ASVEL. Largement devant à l'issue du premier quart-temps (27-8), les joueuses de François Gomez ont résisté avant de céder dans le dernier quart-temps (défaite 71-65). Cette équipe de Lyon, c'est certainement la prochaine étape pour Marine Fauthoux (1,73 m, 19 ans). Là-bas, la jeune meneuse devrait passer un nouveau cap en remplaçant l'internationale belge Julie Allemand à partir de la saison prochaine.

Car si elle a refusé les sollicitations du Tango Bourges Basket l'an passé, elle est désormais internationale française et bien établie en Ligue Féminine. Jouer chez un candidat au titre et une formation évoluant en EuroLeague est la suite logique de sa carrière professionnelle, commencée à 17 ans à Tarbes. Interrogée dans La Dépêche, elle ne cache pas son objectif.

"L'année dernière, le choix a été un peu compliqué. Quand Bourges t'appelle, c'est difficile de dire non à un si gros club. J'ai beaucoup hésité, ne sachant pas trop quoi faire. Les discussions se sont vite arrêtées car de toute façon, j'étais encore sous contrat. Puis avec François (Gomez), on a bien discuté de la question. Finalement, je pense que ce n'était pas plus mal. Cette saison, j'ai ''une équipe à moi'', des responsabilités. Si j'étais allée à Bourges, certainement que je n'aurais pas eu ce rôle. J'ai engrangé beaucoup d'expérience cette année avec des fins de match compliquées, ça endurcit. Je pense désormais que c'est le bon moment pour partir et aller voir plus haut pour continuer ma progression."

L'ancienne pensionnaire du Centre Fédéral (Pôle France) est bien conseillée.

"Il y a ma mère, mon père et mon frère. Ils m'aident beaucoup. Mais il y a aussi deux autres personnes : Cathy Melain et Arnaud Guppillotte, que j'ai eu deux ans à l'INSEP. Je leur fais beaucoup confiance et ils m'éclairent sur mes choix, ils ont l'expérience pour eux. Mais ce qui est sûr, c'est que personne ne décidera pour moi."

Cette saison, Marine Fauthoux tourne à 11 points, 4,7 rebonds, 3,2 passes décisives, 3,8 balles perdues et 2 interceptions pour 9,6 d'évaluation de moyenne.

10 mars 2020 à 17:32
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.