LFB

QUI DE LYON ASVEL OU LATTES-MONTPELLIER MONTERA SUR LE TRÔNE DE FER ?

Alysha Clark EuroCup 201819 Infinity Nine Media Alexia Leduc 2
Crédit photo : Alexia Leduc

L'épilogue de la finale des playoffs LFB, c'est ce jeudi soir entre le Lyon ASVEL Féminin et Lattes-Montpellier.

On aurait pu vous épargner les références à l'épisode final de la série Games of Thrones, qui a tant fait parler ces derniers jours. Et puis non. L'épilogue de la saison 2018/19 LFB est tout autant attendu par les fans de basketball français. La saison a tenu toutes ses promesses et la finale des playoffs encore plus, nous permettant de vivre le premier "match 5" de l'histoire des playoffs (ce format n'existant que depuis 2017). "Je ne sais pas si je vais gagner ou perdre mais je suis sûr que c'est la plus belle finale que j'ai connu en termes d'intensité, peut-être depuis les Bourges-Valenciennes des années 2000", notait dans L'Equipe l'entraîneur des Lionnes Valéry Demory.

Jeudi dernier, le Lyon ASVEL Féminin et Lattes-Montpellier se sont quittés au terme d'un match fantastique, conclu en prolongation, au Palais des Sports de Lattes. Cette fois, les deux formations sont de retour à Mado Bonnet, dans le 8e arrondissement de Lyon. Cette semaine sans match a permis aux joueuses, staffs et supporters de recharger les batteries. Héléna Ciak, forfait sur les trois premières rencontres en raison d'une grosse entorse de la cheville, a pu continuer à se soigner après son retour lors du match 4.

La présence de la MVP de la saison régulière change la donne, d'autant plus que la Brésilienne Clarissa Dos Santos (blessée à la cuisse), un temps espérée, ne devrait pas pouvoir jouer. Véritable point d'ancrage de l'attaque des Gazelles, elle permet aux Héraultaises de faire preuve d'alternance entre les paniers intérieurs et le tir à 3-points, leur force dont elles ont parfois tendance à abuser. Ainsi, sans elle aux matchs 1 et 2 à Mado Bonnet déjà, elles se sont contentées d'essayer d'exister par l'intermédiaire de ce registre là.

Des palmarès déjà incroyables

Cette 10e confrontration entre les deux équipes (2 en saison régulière, 2 en EuroCup, 1 en Coupe de France et 4 en finale de playoffs) s'annonce indécise. Si Le BMA a gagné 5 fois sur 9 (mais qu'une fois sur 5 à Mado Bonnet), compte 10 (voire 11 si Trebec peut tenir sa place) joueuses contre 7 pour ses adversaires, le Lyon ASVEL Féminin est l'équipe qui reçoit la rencontre après avoir terminé en tête en saison régulière. La formation de Valéry Demory a beaucoup d'atouts, malgré le forfait de trois joueuses (Dos Santos, Chery et Turcinovic). Outre le fait d'avoir gagné les deux premières manches à la maison, le duo d'entraîneurs Demory (420 matchs coachés en LFB à son actif, un record) - Prat a déjà remporté deux titres de champion de France avec... Lattes-Montpellier en 2014 et 2016. Ils rêvent d'aller en chercher un troisième, qui serait aussi le premier pour le club de Lyon. Une saveur qui serait particulière pour le Lyonnais qu'est Guy Prat.

L'expérience de leurs joueuses est également énorme : Paoline Salagnac a gagné deux titres de championne de France, Ingrid Tanqueray un, Fatimatou Sacko un. L'ailière Alysha Clark, injustement oublié dans le cinq majeur de la saison LFB, a elle été championne de Pologne puis de WNBA l'an passé. Elle pourrait réaliser le triplé ce jeudi soir. Mais en WNBA, elle a gagné (au terme d'un match 5) avec Sami Whitcomb, ailière du camp d'en face qui compte plus d'une joueuse titrée là-aussi (Ciak, Miyem, Tchatchouang, Bernies, Amant, Dabovic). Ensemble, les Gazelles ont aussi déjà connu l'expérience d'une rencontre décisive (perdue) lors du match retour de la finale d'EuroCup, contre Orenbourg.

Un chiffre veut tout dire : sur le cumul des points des quatre premières manches, Lyon ASVEL Féminin mène de 2 points seulement, 294 à 292. Bref, les deux équipes sont très proches et le spectacle s'annonce une nouvelle fois grandiose devant les 1 500 spectateurs de Mado Bonnet ce jeudi soir. Entre-deux à 20h45.

23 mai 2019 à 12:00
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching