LFB

VALÉRY DEMORY : "ON N'AVAIT PAS PROGRAMMÉ LE TITRE POUR CETTE ANNÉE"

Valéry Demory Lyon ASVEL 201819
Crédit photo : Infinity Nine Media Claire Porcher

Valéry Demory revient sur la qualification en finale des playoffs LFB du Lyon ASVEL Féminin.

Mercredi soir, le Lyon ASVEL Féminin a souffert mais n'a pas tremblé pour rattraper ses 10 points de retard et remporter la deuxième manche des demi-finales de playoffs de Ligue Féminine de Basket (LFB). Les coéquières de Julie Allemand ont eu énormément de mal dans le troisième quart-temps notamment sur le plan offensif avec une adresse catastrophique (22% de réussite).

"On était plus lents qu'eux, on trouvait pas les solutions. Alors j'ai rapetissé mon équipe et on a trouvé quelques solutions, a expliqué après le match l'entraîneur Valéry Demory. On s'est mis à vraiment bien défendre, elles n'ont plus scoré et on est passés devant. On a été très intelligents, on a bien géré le temps, on leur a provoqué des fautes et on s'est vite retrouvé aux lancers francs dans les deux dernières minutes. Donc après ça a été."

Le coach maugeois reconnait avoir eu une très belle adversité qui a permis de pousser les Lionnes dans leurs retranchements.

"On a été en grande difficulté mais attention Charleville est une bonne équipe. C'est ce que je leur ai dit. Ne pensez pas qu'on est déjà en finale, faut pas rêver. Ca fait trois ans que Charleville frappe à la porte et je leur souhaite de gagner quelque chose parce que maintenant il faut qu'ils concluent."

Il se dit soulagé d'avoir gagné en deux matchs afin d'avoir plus de repos et arriver dès lundi prochain prêt pour un rude combat face au BLMA, en finale.

"J'ai 7 professionnelles, ce n'est pas beaucoup et on va tomber contre une équipe qui a 10 pros du côté de (Lattes-)Montpellier donc c'est important d'avoir 5, 6 jours pour se reposer parce que beaucoup de filles ont laissé de la gomme ce (mardi) soir."

L'objectif d'être championnes de France n'était pas prévu intialement cette saison au sein du Lyon ASVEL Féminin. Mais le leader de la saison régulière garde ses ambitions élevées malgré les pépins physiques de son intérieure brésilienne, Clarissa Dos Santos.

"On n'avait pas programmé le titre pour cette année, on s'était donné 3 saisons mais on est en finale maintenant donc il faut jouer. Clarissa s'est de nouveau blessée, elle est out jusqu'à la fin de saison (2 mois d'indisponibilité) et je vais souffrir un peu à l'intérieur et au rebond mais c'est comme ça, c'est les aléas du sport. Avec Clarissa j'avais peur de personne, sans elle ça va être plus compliqué j'en suis conscient. Mais on va se battre."

C'est la première finale de l'histoire du Lyon ASVEL Féminin.

01 mai 2019 à 18:14
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
JULES ROCHE
Jules Roche
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.