LFB

YANNICK SOUVRÉ FAIT SUR LE POINT SUR LA LFB : "LES RÉGLEMENTATIONS VONT ÊTRE ADAPTÉES"

Yannik Souvré
Crédit photo : Olivier Martin

La saison 2019/20 définitivement arrêtée, la Directrice de la LFB, Yannick Souvré, fait le point sur la situation actuelle. Entretien.

Sans surprise, le bureau fédéral de l a Fédération française de basketball (FFBB) a acté l'arrêt définitif de la saison de Ligue Féminine de Basket (LFB) ce vendredi 10 avril, en raison de l'actuelle crise sanitaire liée au coronavirus. "Il fallait acter l'arrêt de la LFB et dorénavant, c'est chose faite, commente Yannick Souvré, Directrice de la LFB depuis janvier dernier. C'est une décision qui a été prise en concertation avec l'ensemble des clubs. Maintenant, on prépare les prochaines échéances mais il y a beaucoup d'inconnus." Pour le moment, l'équation ne peut pas être résolue. "Le plus gros problème, c'est qu'on ne sait pas combien de temps cette crise santiaire va perdurer et quelles en sauront les répercussions."

Quelles conséquences économiques ?

Ce qui est certain en revanche, c'est que l'ensemble des budgets devrait baisser. "Ce sera difficile pour tout le monde, prévient l'ancienne gloire du baskeball féminin. Il faut attendre de voir pour savoir quelles seront les conséquences économiques. C'est le flou concernant les subventions des collectivités territoriales et des aides financières apportées par les entreprises." En ces moments difficiles, Yannick Souvré et la LFB se veulent être bienveillantes à l'égard des douze clubs de l'élite. "On est à l'écoute de nos clubs. La température quant à leur situation financière sera prise plusieurs fois (à l'intersaison) et pendant la saison pour s'assurer qu'on ne perde pas de club". Toutefois, aucun ne semble être en danger mais tous devront adresser un premier bilan à la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) fin avril. "Les finances des clubs sont saines et stables, rappelle-t-elle. On fera quand même tout ce que l'on peut pour les aider" avec la FFBB et le Ministère des Sports. Au vu de la précarité actuelle de la situation, les instances fédérales devraient également alléger leurs charges et donner une plus grande souplesse financière aux formations de LFB. "On ne part pas du tout sur la même réglementation que les années précédentes, elles vont être adaptées. On essaye de trouver des solutions qui conviennent à tous. On travaille main dans la main."

Un calendrier compliqué à gérer

Le calendrier de la saison 2020/21 s'annonce quant à lui être un cassse-tête. Au lendemain de l'arrêt de la saison LFB, rien n'est écarté. "Tous les scénarios sont envisageables même une saison plus courte. On travaille actuellement pour trouver une date de reprise de la LFB." Avec huit équipes européennes - contre six antérieurement -, cela ne s'annonce pas simple. Habituellement la première journée de championnat se déroule le premier week-end d'octobre mais le lancement de la saison pourrait être avancé - sous réserve que l'épidémie de coronavirus se soit suffisamment estompée. La LFB est néanmoins en attente d'une décision de la FIBA Europe concernant la tenue à la rentrée d'un éventuel Final 8 en EuroLeague et en EuroCup. "L'organisation ou non d'un Final 8 fait partie des choses importantes à savoir pour nous. S'il y a deux semaines qui sont prises pour le Final 8, ça change la donne au niveau du calendrier. Mais ce n'est pas encore acté." Prolonger la saison au-delà des dates initialement prévues ne sera en revanche pas possible puisqu'il a été décidé de maintenir l'EuroBasket en juin 2021 (en partie en France) malgré le report des Jeux olympiques à l'été 2021.

Des projets repoussés

Sans ce concours de circonstances malheureux, la LFB allait revoir sa stratégie de développement en juin prochain. "On était prêt à annoncer pas mal de projets s'il n'y avait pas eu la crise du covid-19 mais compte tenu de la siuation actuelle, ils seront annoncés en temps voulu." Entre autres, l'éventuelle suppresion du traditionnel Open LFB - voire également des Pré-Open - était envisagée. "Ce souhait de supprimer l'Open en tant que tel est né de la discussion avec les clubs. On souhaite partir sur quelque chose d'autre." Mais au-delà de l'Open, la LFB a "beaucoup de projets et d'événements en préparation" selon les dires de sa Directrice. "Cette crise est un coup d'arrêt mais il faut continuer à se donner des objectifs pour avancer", conclut-elle.

yannick-souvre-fait-sur-le-point-sur-la-lfb----les-reglementations-vont-etre-adaptees-1586618186.jpegClap de fin pour l'Open LFB ? (photo : Olivier Martin)

11 avril 2020 à 16:05
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Plus qu'un simple ballon orange, le basket est inscrit dans mon ADN.
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.