LIGUE DES CHAMPIONS

ALI TRAORÉ RÊVE DE S'INSTALLER À MONACO ; POUR CELA, IL DOIT "GAGNER DES TROPHÉES POUR LE CLUB"

Ali Traoré Monaco 201718 Sébastien Grasset
Crédit photo : Sébastien Grasset

A 32 ans, Ali Traoré a trouvé le rôle idéal pour lui dans un club idéal.

Après une période compliquée dans sa carrière, Ali Traoré s'est bien recyclé. A l'AS Monaco, il fait figure d'impact player de choix en sortie de banc. La qualité de ses tirs en crochet et de son touché de balle fait toujours recette. En sortie de banc derrière Elmedin Kikanovic, il se montre précieux depuis le début de l'année 2018 (8,1 points à 61% de réussite aux tirs, 3,7 rebonds et 0,8 contre pour 9,3 d'évaluation en 15 minutes). Un mariage de raison qu'il aimerait prolonger. En marge du Final Four de la Ligue des Champions que va disputer la Roca Team à Monaco, il a ainsi fait une déclaration en ce sens à Christophe Belleudi de l'AFP.

"J'ai pas mal bougé, de façon volontaire ou pas, dans ma carrière. Mais il est clair que j'arrive à un moment où j'aimerais me fixer quelque part. Ici, à Monaco, je prends énormément de plaisir. Je souhaite y rester le plus longtemps possible. Poser mes valises de globe-trotter à Monaco me plairait, même si rien n'est certain. Donc, tout ce que je peux faire, c'est me donner à fond et gagner des trophées pour le club. A commencer par gagner cette Ligue des champions afin de ne rien avoir à regretter. Ce serait prestigieux de l'ajouter aussi bien au palmarès du club qu'au CV de chacun de nous!"

En attendant d'en savoir plus sur son futur, l'ancien international français est concentré sur l'optention de ce titre en BCL.

"Remporter cette Coupe d'Europe est l'objectif principal du club, avec le titre de champion de France. On en a les moyens. On a été l'équipe la plus dominante de la saison régulière. Même si ce n'est pas gage de victoire, on vient avec de grosses ambitions. Nous devons cependant faire attention. Si Ludwigsbourg est l'équipe la moins cotée médiatiquement, elle est la plus dangereuse. On pourrait la sous-estimer. Or, je l'ai vu plusieurs fois: jeu atypique, beaucoup d'énergie. Si on arrive la fleur au fusil, on aura une grosse désillusion. On doit être en alerte maximum. On le sera. Notre équipe est expérimentée. On est tous sur la même longueur d'ondes."

Entre-deux contre Ludwigsbourg pour la demi-finale à 17h30 ce vendredi.

03 mai 2018 à 17:13
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
16 novembre - 01h15
NBA Extra
16 novembre - 02h00
Houston Rockets
Golden State Warriors
16 novembre - 09h15
Minnesota Timberwolves
New Orleans Pelicans
16 novembre - 11h00
Houston Rockets
Golden State Warriors
16 novembre - 12h45
NBA Extra
Coaching