LIGUE DES CHAMPIONS

AVEC SA NOUVELLE DÉFAITE À PATRAS, LA SIG COMPROMET SES CHANCES DE QUALIFICATION

Tony Meier Patras 201819 FIBA
Crédit photo : FIBA

La SIG a connu un nouveau revers en BCL du côté de Patras 77 à 64. Bien dans le match durant vingt minutes et en tête à la pause, les Strasbourgeois ont ensuite connu une seconde période très compliquée. La qualification passera désormais par deux succès, face à Bologne et à Ostende.

Rassurée après son succès sur Bourg-en-Bresse samedi soir, la SIG Strasbourg voulait enchaîner du côté de Patras en Ligue des Champions (BCL). Toujours en course pour se qualifier pour les 8e de finale de la compétition, les Alsaciens sont toutefois tombés en Grèce, la faute à une seconde mi-temps avec quelques oublis défensifs et où le jeu offensif strasbourgeois a bien eu du mal à se mettre en place. Youss’ Fall (12 points, 7 rebonds et 3 contres) et Ali Traoré (10 points) auront permis à la SIG d’exister pendant une mi-temps.

Une première mi-temps sérieuse et bien gérée

Strasbourg savait que l’entame de match était primordiale. Las, ce furent les Grecs qui inscrivaient les premiers points et lorsque Mardy Collins débloquait enfin le compteur alsacien après presque 3 minutes de jeu, l’écart passait alors à 5 points (7-2). Mais le capitaine strasbourgeois décidait de prendre les choses en main : il marquait deux nouveaux paniers pour remettre la SIG dans le coup (7-6). Oleksandr Lypovyy avait beau transformer ses deux lancers, les Alsaciens étaient de retour dans le match. Youss’ Fall puis Mardy Collins (8 points pour lui dans le premier quart) faisaient passer le score à 9-13. Même si Patras recollait à 13-13 suite à un panier de Tsairelis, Strasbourg profitait de l’entrée en jeu d’Ali Traoré pour scorer. Cependant, Nikos Gkikas permettait aux Grecs de repasser devant grâce à une réalisation longue distance (20-18, 9e minute) avant que Mike Green, avec un panier plus la faute, et Nicolas Lang d’un tir primé ne placent finalement la SIG en tête après dix minutes, 22-24.

Cette fois, Strasbourg ne manquait pas son départ et profitait de la belle adresse d’Ali Traoré dans la raquette (25-30, 12e minute). Mardy Collins était le premier joueur à atteindre la dizaine de points à la 15e minute et Youss’ Fall, dominant à l’intérieur (9 points, 3 rebonds et 2 contres à la pause), donnaient sept unités d’avance aux visiteurs (31-38, 17e minute). Mais handicapée par les fautes, gênée par la presse haute des Grecs et laissant plusieurs rebonds offensifs (8 prises pour Promithéas à la pause), Patras allait reprendre les commandes au tableau d’affichage juste avant la pause après un panier de Langston Hall (39-38). Heureusement pour la SIG, Nicolas Lang était adroit au buzzer pour marquer un panier 3-points qui récompensait la bonne mi-temps des hommes de Vincent Collet, 39-41.

Deux séries fatales à la SIG

De retour des vestiaires, Tony Meier trouvait d’emblée le premier la mire à 3-points. Juste le temps pour Mike Green de lui répondre (42-44) que la SIG allait connaître plus de 5 minutes de disette. Complétée par plusieurs balles perdues ou des sautes de concentration, les Grecs passaient un 11-0 aux Strasbourgeois (53-44, 27e minute). Jarell Eddie puis Ali Traoré mettaient fin à cette série (53-48, 28e minute) et ce même Eddie, d’un primé en fin de période, laissait la SIG à seulement 4 points, 55-51.

Mais Strasbourg était toujours dans le dur. Trois nouvelles minutes sans marquer d’entrée de période pendant que Patras se régalait et infligeait un nouveau 10-0 aux Strasbourgeois. Soit un +14 au tableau d’affichage avant que Fall ne permette aux Alsaciens de retrouver le chemin du panier (65-53, 33e minute). Mais cette fois, le gouffre était trop important et malgré un dernier sursaut, la SIG s’incline 77 à 64.

Désormais, pour se qualifier pour la suite de la compétition, il n’y aura plus le droit à l’erreur pour Vincent Collet et ses hommes.

22 janvier 2019 à 20:14
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
JULIEN HARTMANN
Julien Hartmann
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.