BCL

BURGOS, UN ADVERSAIRE D'EXPÉRIENCE FACE À LA SIG STRASBOURG

Crédit photo : FIBA

En demi-finales de la BCL, Strasbourg se retrouve face au tenant du titre, Burgos. Les champions 2020 sont portés par leur ligne arrière, insaisissable et hyper talentueuse. Mais surtout très expérimentée.

Après avoir sorti Tenerife ce jeudi en quarts de finale, Strasbourg a du vite se remettre de ses émotions. Si la SIG a joué 5 minutes de plus, elle a eu l'avantage d'avoir joué plus tôt dans la journée que Burgos, futur vainqueur de son quarts de finale contre l'Hapoel Holon. Des précieuses heures pour souffler mais aussi se remettre de ses émotions avant de trouver le sommeil dans la nuit de Nijni Novgorod.

Au petit matin, les images de la veille étaient oubliées et le groupe de Lassi Tuovi a pu se concentrer sur son adversaire du jour. Il s'agit ni plus ni moins du tenant du titre. Le 4 octobre dernier, Burgos a en effet remporté l'édition 2020 de la Ligue des Champions (BCL). Ce vendredi en Russie, c'est donc le même groupe qui va tenter de retourner en finale.

De l'expérience, de la relance et du shoot = une vraie armada espagnole

Comme Tenerife, Burgos est une équipe du championnat espagnol et présente des caractéristiques similaires. Un jeu up-tempo et créatif (22,4 passes décisives pour 13 balles perdues en BCL), avec beaucoup de tirs à 3-points (28,4), dicté par ses arrières. Comme Tenerife, l'équipe de Joan Peñarroya s'appuie sur des joueurs d'expérience. Omar Cook (39 ans), passé par la SIG en 2007, donne le ton et gave ses coéquipiers (5,6 passes décisives en 22 minutes en Liga Endesa), à commencer par l'arrière brésilien Vitor Benite (encore 26 points contre Holon) et le MVP du Final 8 2020, l'ancien Nancéien Thaddeus McFadden, lui aussi une vraie gâchette (41% de réussite à 3-points sur 205 tentatives cette saison en Espagne), particulièrement autour des écrans. L'ancien joueur de Boulogne-sur-Mer et de l'Elan Béarnais Ken Horton, poste 4 fuyant, s'illustre aussi de loin (38,2% à 3-points en ACB), alors que le très vif Alex Renfroe (34 ans) est très dangeureux dès lors qu'il prend de la vitesse (14 points et 10 passes décisives contre Holon).

Strasbourg va ainsi devoir pratiquer un jeu physique pour attaquer inlassablement Vitor Benite mais aussi gêner Renfroe ou encore McFadden, bien plus vifs que costauds. A l'intérieur, en plus du poste 4 shooteur Ken Horton, le duo entre le très solide et athlétique cubain Jasiel Rivero et le Serbo-canadien Dejan Kravić (2,13 m) n'est pas à sous-estimé. Ce dernier, très bon derrière les pick & roll, se montre très efficace en Liga Endesa (10,7 points à 59,5% de réussite aux tirs et 4,6 rebonds en 21 minutes) chez le sixième du championnat (20 victoires, 13 défaites).

Encore et toujours du rebond offensif

Comme contre Giorgi Shermadini, Strasbourg devra attaquer Dejan Kravić encore et encore en espérant qu'il commette des fautes et se fasse battre loin du panier. De manière générale, la SIG veut s'appuyer sur l'une de ses constantes : sa présence au rebond offensif. Jeudi encore, les Alsaciens ont gobé 18 rebonds en attaque, leur permettant de marquer 17 points sur secondes chances.


A 34 ans, Alex Renfroe est toujours aussi insaisissable (photo : FIBA)

Un détail de plus dans ce duel qui s'annonce intense, Burgos ayant l'une des meilleures défenses de la compétition (103 points encaissés sur 100 possessions, des adversaires limités à 41,8% de réussite aux tirs). Face à une équipe menée par de vieux briscards très expérimentés, Strasbourg devra dicter le rythme et imposer le combat. La suite, avec des formidables talents et surtout son remarquable état d'esprit depuis le début de saison, en découlera naturellement. Notamment le réveil espéré du MVP de la compétition Bonzie Colson. Auteur de 8 points à 4/14 ce jeudi, l'ailier, qui ne passe jamais deux fois de suite au travers, compte bien se reprendre pour amener la SIG en finale. Début de réponse ce vendredi à 20h30 heure française.

07 mai 2021 à 14:59
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.