JEEP ÉLITE


CHALON : CHOULET N'A AUCUNEMENT L'INTENTION DE DÉMISSIONNER

JeanDenys Choulet Chalon tempsmort
Crédit photo : Sébastien Grasset

Dans la tempête, Jean-Denys Choulet n'a absolument pas l'intention de quitter le navire chalonnais.

"J'ai dit aux joueurs que j'étais prêt à aller voir le président, lui dire que si jamais mon départ pouvait sauver l'équipe et le club, je lui proposerais parce que je ne sais plus comment faire..."

Pour la première fois samedi soir, après la défaite de l'Elan Chalon à Cholet, l'entraîneur des Chalonnais Jean-Denys Choulet a évoqué le mot "démission". Si par la suite, dans ce même conférence de presse, il a assuré qu'il ne renoncerait pas à son contrat de trois ans, ce mot a évidemment résonné dans le basket français.

Pour Elan TV, le technicien bisontin revient sur cette déclaration et assure qu'il ne quittera pas ses fonctions. A part si le président le lui demande.

"Ce n'est pas du tout ce qui était dit, il suffit de prendre la conférence de presse en ligne (à voir ici) et voir que je n'ai à aucun moment parlé de démission. C'est quelque chose qui ne fait pas trop partie de mon vocabulaire d'ailleurs. Je pense que les gens le savent depuis des années. J'ai simplement dit et je vais redire ce que j'ai dit : j'ai dit aux joueurs que je rencontrerai le président et que si le président pensait que mon départ pouvait sauver le club de Chalon, je lui proposerai. Ce n'est pas du tout moi qui veux proposer ma démission. C'était simplement de savoir si on était sur la même page [...] avec l'ensemble du club [...] et que la seule solution du moment c'est de faire l'union sacrée."

Les supporters chalonnais, qui montrent leur soutien à "JDC" malgré les galères depuis le début de saison, peuvent donc être rassurés. Place désormais à la préparation du match contre Tenerife, le tenant du titre en Ligue des Champions.

"Je ne suis pas inquiet de la façon dont les joueurs vont aborder le match parce que je sais qu'ils vont l'aborder d'une manière complètement différente de ce qu'il l'aborde en Pro A. Parce que c'est plus facile pour eux, il n'y a pas la pression. Parce que si Tenerife gagne ici, c'est tout à fait normal. Nous on est dernier de Pro A et eux sont tenants du titre en Ligue des Champions. Donc les joueurs vont être complètement libérés. Ils ne vont pas douter. C'est ça aussi le problème. Contre ces équipes là, on n'aura pas de difficultés. C'est quand ça compte, Gravelines, Cholet, Bourg-en-Bresse... que là on n'est pas bien ! Il nous faut quatre/cinq victoires à Noël pour qu'on puisse envisager la suite sereinement. Quelque soit les victoires, il faut qu'on les ait. Je ne pense pas que cette équipe là (Chalon) est mauvaise. C'est juste que les gars sont tétanisés parce qu'il y a eu beaucoup de pression mise sur l'équipe. Certains joueurs sont capables d'accepter cette pression, d'autres non."

Entre-deux à 20h30 au Colisée.

15 novembre 2017 à 13:28
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
PROGRAMME TV
26 septembre - 20h45
Le Portel
Strasbourg
27 septembre - 19h00
Le Portel
Strasbourg
28 septembre - 13h00
Le Portel
Strasbourg
Coaching