LIGUE DES CHAMPIONS

LA SIG GRILLE UN NOUVEAU JOKER APRÈS SA DÉFAITE FACE À BESIKTAS

Mike Green SIG Strasbourg 201819 FIBA 2
Crédit photo : FIBA

La SIG a perdu un nouveau match à domicile, cette fois contre le Besiktas Istanbul. Une mauvaise opération dans la lutte pour la qualification pour les 8e de finale.

A Strasbourg,

Alors qu'elle avait une belle occasion de se rapprocher des huitièmes de finale, la SIG est tombée à domicile face à Besiktas (64 à 69). Elle conserve tout de même le panier average sur son adversaire (victoire de 7 points à l'aller) mais devra continuer à lutter pour être présente en phase finale dans quelques semaines.

Après un début de match ou les deux équipes ne se lâchaient pas, Besiktas parvenait à créer un premier écart. Youssoupha Fall était rapidement sanctionné de deux fautes et même si Buva ne convertissait qu'un lancer sur deux, les Turcs comptaient 4 points d'avance (11-15, 5e minute). Titularisé ce mardi soir dans un Rhénus plein, Nicolas Lang faisait alors mouche à 3-points (3/3 au final contre 1/10 pour le reste de l'équipe) et plaçait la SIG en tête, 16-15. Avec 8 points dans le quart-temps, l'Alsacien et ses coéquipiers voyaient tout de même les visiteurs revenir sur un dernier panier de Jason Rich (21-20).

Ali Traoré démarrait le deuxième quart-temps sur les chapeaux de roue. Adroit offensivement mais également concentré en défense à l'image de son contre pour empêcher Besiktas de revenir à hauteur des Strasbourgeois (25-23, 13e.minute). Peu en vue jusque là, Mardy Collins marquait deux paniers importants avant la pause pour donner un avantage de 4 points aux Alsaciens, 32-28 puis 34-30. Mais plusieurs possessions mal gérées en fin de période empêchaient Strasbourg de prendre une avance plus confortable à la mi-temps, 36-32.

Une fin de match bâclée en attaque

De retour des vestiaires, les Turcs revenaient rapidement dans la partie (37-37, 22e minute). Pas de quoi déstabiliser la SIG qui profitait de l'adresse à 3-points de Lang pour reprendre ses aises, 42-37. Las, la troisième faute de Fall, couplée à la faute technique infligée à Vincent Collet permettait à Besiktas de revenir à une petite possession, 44-41. Le Belge Quentin Serron, après deux paniers inscrits sur deux beaux mouvements pensaient certainement lancer la SIG vers le succès (51-45). Seulement, les visiteurs n'en avaient pas l'intention et Rich, à 30 secondes de la fin de la période faisait rugir les nombreux supporters turcs présents (51-52).

Le dernier quart-temps s'annonçait tendu. La SIG répondait à chaque écart créé par Besiktas mais gérait mal plusieurs possessions dans le money time. Mike Green (2 points à 0/9 aux tirs,  7 rebonds et 11 passes décisives) perdait plusieurs ballons (4 au final) puis manquait ses lancers qui auraient dû permettre à Strasbourg de revenir au contact. La chance était passée et Besiktas s'impose au final 69 à 64. Avec 6 victoires en 10 matchs, la SIG reste maître de son destin. Mais elle devra aller gagner à Patras et Ostende pour rester tranquille et avoir le meilleur tirage possible en 8e de finale.

08 janvier 2019 à 22:57
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
JULIEN HARTMANN
Julien Hartmann
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching