LIGUE DES CHAMPIONS


LE FINAL FOUR DÉBUTE CE VENDREDI POUR MONACO : LA PREMIÈRE ÉTAPE ? SORTIR LUDWIGSBOURG

DJ Cooper AS Monaco 201718 Sébastien Grasset 1
Crédit photo : Sébastien Grasset

Monaco affronte Ludwigsbourg en demi-finale de la Ligue des Champions ce vendredi à Athènes.

Après 14 matchs de poule, 4 de "playoffs" (8e puis quart de finale), l'AS Monaco attaque le Final Four de la Ligue des Champions (BCL) ce vendredi à 17h30 heure française (à suivre sur Canal+ Sport).

La Roca Team sera opposée à Ludwigsbourg. Une équipe qui elle n'a pas disputé 18 matchs en BCL cette saison mais 24 ! En effet, les Allemands se sont coltinés pas moins de trois tours préliminaires, en matchs aller-retour, du 19 septembre au 2 octobre.

Ils ont enchaîné par une phase de poule remarquable (12 victoires et 2 défaites) où seuls les tenants du titre, Tenerife, leur ont posé problème. Ils ont notamment facilement dominé l'Elan Chalon (94-74 à l'aller, 56-70 au Colisée au retour). En 8e de finale, ils ont mis les choses au clair dès le premier match contre une autre équipe allemande, Oldenbourg, s'imposant 88-63. Et si en quart de finale, de nouveau contre une formation allemande (Bayreuth), ils ont fini à -5 à la maison lors du match aller, ils ont su trouver les ressources pour aller s'imposer de 12 sur place au retour et ainsi validé leur qualification pour le Final Four.

Un champion de Pro B dans les rangs allemands

La plus grosse individualité côté Allemand, c'est Thomas Walkup. Ce poste 3 complet (11,3 points à 39,1% de réussite à 3-points, 4,3 rebonds et 4,4 passes décisives pour 15,2 d'évaluation en 27 minutes) est sur les tablettes du Zalgiris Kaunas. Au sein de cette équipe très américanisée (8 joueurs !), seuls le meneur américain Kerron Johnson et l'intérieur allemand Adam Waleskowski sont passés par la LNB. Johnson a passé une demi-saison à Rouen en 2015/16 (7,6 points à 43,3% de réussite aux tirs, 2,1 rebonds et 3,1 passes décisives 7,5 d'évaluation en 24 minutes) avant de repartir à Ludwigsbourg où il joue toujours. Après une première saison à Brest, Waleskowski  a cartonné en 2007/08 à Besançon, remportant d'ailleurs le titre de Pro B. Mais il n'y est resté que 4 matchs en Pro A avant de rejoindre Nanterre pour 7 matchs.

Sur le papier, Monaco, dominant en saison régulière (13 victoires en 14 matchs) comme en playoffs, reste favori. L'équipe avait aussi réalisé une très belle campagne en 2016/17 avant de perdre en demi-finale contre Banvit. Amara Sy, capitaine plein d'expérience, s'en souvient bien.

"Pour l'instant, on fait aussi bien que l'an dernier, a-t-il rappelé à l'AFP. On saura dès vendredi si on est capable de mieux faire. Le principal danger, c'est nous-mêmes. Il faut assumer notre statut de favori."

Pour lui, l'emporter dimanche en finale serait encore plus fort qu'être champion de France.

"Après une longue traversée du désert, le basket est de retour au premier plan à Monaco et ça plait. Dès la première année, on a été performants. Et chaque année, il faut mieux faire. Cela rajoute de l'exigence pour les recrues. Gagner serait un accomplissement extraordinaire! Prestigieux! Plus fort qu'un titre de champion de France!"

Après deux échecs en playoffs de Pro A et un au Final Four l'an passé, la Roca Team doit y arriver pour montrer qu'elle n'est pas faite pour les phases régulières (sans oublier la Leaders Cup). Mais battre Ludwigsbourg ne serait qu'une étape. Car la finale risque de devoir se jouer face à l'équipe locale de l'AEK Athènes devant quelques 18 000 spectateurs en furie.

"Jouer la finale contre Athènes chez lui serait exceptionnel", annonce Amara Sy, ancien joueur de l'AEK. Quand c'est plein, ça fait beaucoup de bruit. Les étiquettes de favoris ne veulent alors plus rien dire."

04 mai 2018 à 12:48
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching