LIGUE DES CHAMPIONS

NANTERRE S’IMPOSE SANS TREMBLER ET REJOINT LE MANS EN HUITIÈMES DE FINALE

Nanterre 92
Crédit photo : BCL

Bien entré dans son match, Nanterre a mené pendant l’intégralité de la rencontre pour s’imposer 74 à 62. Surtout, les hommes de Pascal Donnadieu se qualifient pour la suite de la compétition.

Sérieux et appliqué, Nanterre a mené de bout en bout ce soir sur le parquet d'Holon. Victorieux 74 à 62 dans une rencontre ressemblant à un véritable 1/16e de finale, les Franciliens poursuivent leur route en Ligue des Champions et connaitront prochainement leur adversaire en 1/8e de finale. Julian Gamble (15 points à 6/8, 9 rebonds), Lahaou Konaté (12 points, 9 rebonds) et Dominic Waters (14 points, 7 passes décisives) auront mené leur équipe vers la qualification.

Dans l’obligation de s’imposer pour espérer se qualifier, Nanterre démarrait sa rencontre de la meilleure des manières. Que ce soit à l’intérieur grâce à Julian Gamble ou en périphérie avec Lahaou Konaté, les visiteurs se détachaient très tôt dans le match (4-12, 4e). Le coach d’Holon était déjà dans l’obligation de prendre un premier temps-mort qui s’avérait bénéfique puisque Scottie Reynolds marquait à trois points derrière. Pas de quoi inquiéter les coéquipiers d’Adas Juskevicius cependant. Très inspiré lors de son entrée en jeu, le Lituanien permettait aux siens de poursuivre leur marche en avant : 9-21 après sept minutes. Darion Atkins, l’ancien Strasbourgeois, se montrait actif en sortie de banc pour les Israëliens, mais les nombreuses balles perdues (cinq dans la période) profitaient à Nanterre qui concluait le premier quart sur le score de 27 à 15.

28 points encaissés à la pause

Rapidement de retour sur le parquet lors du second acte, Dominic Waters se montrait à son avantage. À la passe (7 au final) comme au scoring (14 points), le meneur nanterrien se montrait adroit de loin (22-36, 14e). Après un panier de Julian Gamble « bonifié » par un lancer accordé suite à une faute technique, Nanterre prenait même 15 points d’avance (26-41, 18e). Jean-Marc Pansa ouvrait lui aussi son compteur sur la ligne des lancers et à la pause, Nanterre avait fait le plus dur, menant 42 à 28.

Très adroits durant vingt minutes (60% de réussite au tir, 5/10 à 3-points), les Franciliens éprouvaient quelques difficultés à trouver le cercle en début de deuxième mi-temps. Malgré un « and one » de Lahaou Konaté, Holon revenait à dix puis huit longueurs, notamment grâce à un primé de DeQuan Jones (37-45, 24e). Nanterre se redonnait pourtant rapidement de l’air grâce à Dominic Waters puis Haukur Palsson, avant que Jeremy Senglin ne profite du bon travail d’Hugo Invernizzi au rebond pour apporter sa pierre à l’édifice (6 points tous inscrits lors de cette période, 40-56, 28e). Bien qu’un trois points de Corey Walden faisait passer quelques frissons aux Nanterriens, Haukur Palsson lui répondait pour sceller le score à dix minutes du terme à 47-59.

Fin de match maîtrisée

Fort de son avance, Nanterre démarrait l’ultime période par un lancer réussi pour Julian Gamble (suite à une antisportive de Guy Pnini) puis un lay-up d’Adas Juskevicius (47-62, 32e). Au bord de l'élimination, Holon jouait dès lors le tout pour le tout. Résultat, Shlomo Harrush était en réussite par deux fois sur des tirs longue distance (dont un avec la faute) pour inscrire sept points de rang (54-64, 33e). Puis, les deux formations traversaient trois minutes de disette. Une période qui se terminait sur un dunk de Julian Gamble. Le meilleur marqueur du match transformait ensuite ses lancers avant que Dominic Waters, derrière l’arc, ne mette fin à tout suspense (57-72, 38e). Nanterre s’impose 74 à 62 et poursuit son aventure en BCL.

05 février 2019 à 23:01
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
JULIEN HARTMANN
Julien Hartmann
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching