JEEP ÉLITE

POUR COLLET, STRASBOURG A JOUÉ 30 MINUTES DE TRÈS GRANDE QUALITÉ CONTRE L'ESTUDIANTES

Vincent Collet conf
Crédit photo : FIBA

Strasbourg a montré de très bonnes choses contre l'Estudiantes Madrid.

Mercredi soir, Strasbourg a battu l'Estudiandes Madrid 77 à 74 en Ligue des Champions. Un succès contre une équipe qui restait sur un succès contre le FC Barcelone dans le championnat espagnol. Une victoire pas facile. Et pourtant la SIG avait archi-dominé la première mi-temps.

"J'ai été effectivement un peu surpris pendant 15 minutes de notre qualité défensive. Je crois que le rythme offensif est venu de l'investissement défensif. Il y a vraiment une grande différence dans la façon on ne les a ralenti avec le plus grand des sérieux en première mi-temps - pendant 15 minutes - et ce qu'on a fait dans le troisième."

Car par la suite, les visiteurs sont revenus.

"On s'est replié un peu comme une équipe de foot qui ménerait 3-0 et qui attendrait devant son but en se disant qu'elle va conserver ses 3 buts d'avance. Contre eux (l'Estudiantes), c'est ce qu'il ne faut surtout pas faire car on leur a redonné leur rythme. Ca c'est totalement inversé, du coup nous avons perdu le nôtre. Après c'est le basket, tout va très vite. C'est une bonne équipe qui à ce moment là a mis les tirs qu'elle ratait en première mi-temps. Pour nous, il a fallu trouver des solutions. Fort heureusement, on s'est quand même battu, on s'est arraché de nouveau. On a fait les stops nécessaires et on a trouvé aussi quelques paniers dans un premier temps de Mike Dixon et ensuite de Miro Bilan qui a déjà beaucoup compté dans ce final. On a vu que c'est important d'avoir un pivot quand ça devenait difficile et qu'il n'y avait plus beaucoup d'espace.

[...] On a vraiment cru qu'on les avait atomisé et qu'ils n'allaient pas revenir. Là au moins ça va nous servir à ça, ça sera une leçon. On a montré pendant 15 minutes un vrai potentiel, puis on a montré ensuite de l'immaturité."

De manière générale, Vincent Collet s'est dit "très satisfait d'avoir gagné" et aussi de ce qu'il a "vu pendant longtemps". Il est sans doute rassuré de ce que son équipe est capable de produire.

"Hormis les 7 minutes de la deuxième mi-temps et les 3 dernières de la première. II y a 30 minutes qui sont vraiment très encourageantes."

Par ailleurs, il a dit du grand bien des performances de Mickael Dixon et Louis Labeyrie.

"Il (Dixon) a fait une ouverture de match absolument remarquable. Il a impliqué tous ses partenaires, il a lancé (Louis) Labeyrie qui était vraiment exceptionnel dans le premier quart-temps. Franchement, depuis qu'il est à la SIG, c'est son quart-temps le plus abouti des deux côtés du terrain. Défensivement, il empêchait tout et il finissait tout la tête au-dessus du cercle de l'autre côté."

Prochain match pour Strasbourg lundi à Nanterre pour la septième journée de Pro A. Il faudra confirmer les progrès entrevus mercredi au Rhénus.

26 octobre 2017 à 16:35
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
10 décembre - 01h00
San Antonio Spurs
Utah Jazz
10 décembre - 08h15
Le Portel
Lyon-Villeurbanne
10 décembre - 09h15
San Antonio Spurs
Utah Jazz
10 décembre - 11h00
Detroit Pistons
New Orleans Pelicans
10 décembre - 12h45
NBA Extra
Coaching