BCL

STRASBOURG CRAQUE CONTRE SASSARI

Miro Bilan Sassari 201920 FIBA
Crédit photo : FIBA

La SIG Strasbourg a signé sa 9e défaite de suite contre Sassari (83-88) ce mercredi soir, mettant fin à ses chances de qualification en 8e de finale de la Ligue des Champions.

Rapidement, Sassari mettait les ingrédients nécessaires pour se rendre la partie facile. Dyshawn Pierre réalisait un excellent premier quart temps (8 points 6 rebonds) et l'écart augmentait irrémédiablement. La barre 10 dix points était franchie après 8 minutes (13-23) et les Italiens, largement dominateurs au rebond (12 prises à 5) menaient à la fin du premier quart temps, 13-28.

La SIG affichait un léger mieux lors de L'entame de la période suivante mais son apathie défensive l'empêchait de se rapprocher réellement de son adversaire du soir, à l'image de la claquette de Miro Bilan, étrangement seul dans la raquette alsacienne (20-36,14e).

Jérémy Nzeulie et Gabe York sonnent le réveil

La soirée s'annonçait longue au Rhenus. Pourtant et contre toute attente, les coéquipiers de Jérémy Nzeulie réveillaient le Rhenus. L'arrière franco-camerounais plantait trois tirs primés, Gabe York concluait deux contre-attaques par des dunks rageurs, tout comme Damien Inglis. L'avance italienne fondait comme neige au soleil et grâce à ce 14-0, la partie était totalement relancée. Les quelques (nouveaux) errements défensifs strasbourgeois étaient de suite sanctionnés mais la SIG trouvait des solutions en attaque pour pointer à quatre longueurs à la pause (42-46).

Gabe York égalisait rapidement (47-47), manquant même de peu de donner l'avantage aux siens quelques instants plus tard, sa tentative ressortant du cercle. Parakhouski inscrivait ses trois premiers paniers de la soirée et la SIG restait au contact (57-58, 26e), même si son manque de vécu dans l'effectif se faisait ressentir sur l'action suivante. Malgré cela, Sassari terminait le quart-temps sur un 10-1 qui lui permettait de reprendre ses aises au tableau d'affichage, 58-68.

La SIG venait probablement de laisser passer sa chance. Si Ali Traoré était toutefois au scoring d'entrée, les Italiens répondaient à chaque fois et à 3-points en plus (62-74, 33e). Comme a son habitude, Thomas Scrubb se donnait sans compter mais Sassari gérait son avance tranquillement laissant constamment les Alsaciens à une dizaine de points. Les derniers efforts Strasbourgeois n'étaient pas récompensés et la rencontre se soldait par une nouvelle défaite, 83-88.

Strasbourg, avec 8 défaites en 12 matchs de Ligue des Champions (BCL), est donc hors course pour les 8e de finale. Alors que l'équipe ne sera pas renforcée, dixit le président Martial Bellon devant les partenaires, l'objectif sera de se maintenir en Jeep ELITE. Il faudra pour cela battre Orléans samedi.

22 janvier 2020 à 23:10
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
JULIEN HARTMANN
Julien Hartmann
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.