LIGUE DES CHAMPIONS

VAILLANTE, LA JDA ENCORE PAS LOIN DE L’EXPLOIT CONTRE L'AEK ATHÈNES

Vince Hunter AEK Athènes 201819 FIBA
Crédit photo : FIBA

Après une grosse première mi-temps, Dijon a cédé contre l'AEK Athènes, équipe tenante du titre en Ligue des Champions.

Après une solide victoire inaugurale devant Nymburk, les Dijonnais a enchainé avec trois revers un brin rageant en Ligue des Champions (BCL) devant Fuenlabrada et à Bamberg. Cette fois, la JDA a perdu contre le tenant du titre, l'AEK Athènes. Impressionnant jusqu’à la pause, Dijon a perdu pied au troisième quart-temps pour s’incliner finalement avec les honneurs (80-90).

D'abord efficaces et patients en attaque, à l'image de cette longue attaque conclue par Howard Saint Roos dans le corner (11-15, 7e), l'AEK en a imposé. Mais pas impressionnés, les Dijonnais se sont fait respecter. D'abord par Alexandre Chassang (8 points à la pause, 18 au final), puis grâce à la vista du génial David Holston (20 points et 5 passes décisives). Prenant consciences qu'ils pouvaient faire autre chose que de la figuration, les Dijonnais n'ont plus toucher terre à l'image d'Obi Emegano (auteur de 7 points de rang pour que son équipe mène 33-24, 12e). Il faudra un très bon Xavier Rathan-Mayes (15 points à 5/11 au final) dans la gestion pour limiter la casse à la pause côté grec (46-38 à la mi-temps).

Les rebonds, mal récurrent

Adroits et concentrés jusqu’au retour des vestiaires, la JDA a petit à petit perdu les pédales. Devant un Victor Hunter des grands soirs (25 points et 11 rebonds pour 39 d’évaluation) intenable dans la raquette, la Jeanne n'a pas trouvé les solutions. Les rebonds ont couté très chers et les secondes chances ont été du pain béni pour l'AEK qui, derrière un panier du précieux Jonas Maciulis (10 points, 8 rebonds et 3 passes décisives), a pris les commandes (51-57, 25e). Laurent Legname a tout tenté, avec 3 grands sur le parquet, du small ball, etc. Rien n’y a fait, les rebonds étaient grecs (19 à 42 au final !) et l’écart s'est fait (61-70, 30e).

Enfin concerné, Gavin Ware a redonné espoir (65-70, 32e). Mais Dusan Sakota par deux fois et Malcolm Griffin à 8 mètres avec la planche ont mis un sérieux coup de froid dans le Palais des Sports (67-81, 34e). Dijon n'est plus revenu malgré les 5 points de rang de Holston. Saint-Roos, en assassin silencieux au buzzer s'est chargera de calmer tout le monde (74-86, 37e). Dominée pendant un bon moment, bousculée, l’AEK Athènes a trouvé les ressources pour l’emporter finalement sur un bel écart qui ne reflète qu’à moitié le match (80-90). L’œuvre des grandes équipes. Les Dijonnais ont lutté avec leurs armes mais s’inclinent contre plus fort. Rageant une nouvelle fois, mais logique. C’est la troisième défaite de rang pour les Bourguignons qui plongent au classement de la poule C de BCL.

A Dijon,

par @
31 octobre 2018 à 00:13
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
VICTORIEN RENIER
Victorien Renier
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
15 novembre - 01h00
Washington Wizards
Cleveland Cavaliers
15 novembre - 01h15
NBA Extra
15 novembre - 02h00
Minnesota Timberwolves
New Orleans Pelicans
15 novembre - 09h15
Washington Wizards
Cleveland Cavaliers
15 novembre - 09h55
Le Mans
Avellino
Coaching