LIGUE DES CHAMPIONS

VAINQUEUR À OSTENDE, STRASBOURG EST TOUTEFOIS ÉLIMINÉ

Mike Green
Crédit photo : BCL

La mission était compliquée pour Strasbourg afin de rallier les 1/8e de finale de Ligue des Champions. Malgré une victoire après prolongation, c'est Klaipeda qui poursuit son aventure européenne.

Le début de match est en faveur d’Ostende. Les Belges dégainent de loin à l’image de Chase Fieler et Elias Lasisi, pendant que Youssoupha Fall écope déjà de sa 2e faute (10-6, 4e) obligeant Vincent Collet à faire entrer Ali Traoré. Ce dernier ne tarde pas à se mettre en valeur avec 5 points de suite. Les Strasbourgeois, en manque d’adresse extérieure (0/5 à 3-points) réduisent la marque sur la ligne de réparation (5/7). Les hommes de Vincent Collet ne donnent pas de paniers faciles et sont au coude à coude avec Ostende (19-17, 10e).

Jeremy Nzeulie anticipe bien le coup et part seul en contre-attaque claquer un dunk. Mais sur l’action suivante Yannick Desiron lui répond en écrasant le cercle sur un service de T.J. Williams. Le meneur-arrière américain dépose ensuite un lay-up, provoquant un temps-mort de Vincent Collet (26-21, 12e). Derrière Jarell Eddie, à l’image de la SIG, monte en régime. L’américain débloque le compteur de loin puis inscrit 3 lancers sur 3. Fall, de retour sur le parquet, met lui aussi ses lancers-francs ainsi que ses paniers (26-33, 16e). Strasbourg gâche quelques occasions de creuser l’écart, ce qui profite un peu pour les hommes de Dario Gjergja de revenir au score à la pause (36-40, 20e).

Quentin Serron arrache la prolongation… pour rien

Excellent début de 2e mi-temps de Strasbourg. Agressive et adroite la SIG creuse un premier écart (38-50, 22e) grâce à Green, Fall, Serron et Lang. Chase Fieler de loin, à deux reprises, redonne de l’espoir à Ostende (46-52, 25e). Toujours à longue distance, Dusan Djordjevic permet aux locaux de revenir à 3 petits points (53-56, 28e). Sur un rebond offensif, Ali Traoré – toujours aussi propre – inscrit un buzzer pour permettre aux hommes de Vincent Collet d’être toujours devant avant le dernier acte (55-61, 30e). Le pivot français fait énormément de bien à son équipe.

Les Strasbourgeois continuent d’imposer leur physique en dominant le rebond (41 à 31 au final). Nicolas Lang donne 9 points d’avance à Strasbourg (61-70, 34e). Mais le vent tourne pour la SIG, en grande difficulté à partir de ce moment. Jean-Marc Mwema et Nemanja Djurisic sont déchainés et enfilent les 3-points comme des perles (77-73, 38e). Vincent Collet en colère, stoppe le jeu. Ali Traoré (17 points à 8/9 et 7 rebonds) et Nicolas Lang (18 points dont 4/8 à 3-points et 3 passes) maintiennent leur équipe dans le match (79-78, 39e). Dans la salle, on se tient au courant du score dans l’autre rencontre opposant Klaipeda et Bayreuth. Quentin Serron, l’enfant du pays, égalise à 3 points à moins d’une seconde et envoie les deux équipes en overtime (83-83, 40e).

Une victoire pour l’honneur

Klaipeda vainqueur chez eux contre Bayreuth condamne automatiquement la SIG. Aux Belges donc de s’imposer pour se qualifier en 1/8e de finale. Mais l’ambiance va rapidement redescendre d’un cran en tribune. Lang de loin, Fall aux rebonds, Green sur la ligne des lancers-francs, voilà que Strasbourg fait la loi dans cette prolongation. Jarell Eddie (17 points à 4/9 à 3-points et 8 rebonds) tue le suspense à 8 mètres.

La SIG s’impose au final 94-100 et quitte la compétition sur une bonne note malgré des ambitions affichées en BCL. Pour Ostende, c’est un coup de massue. Les Lituaniens de Klaipeda poursuivent l’aventure en Ligue des Champions.

06 février 2019 à 20:48
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE SANSON
Alexandre Sanson
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching