LIGUE DES CHAMPIONS

VINCENT COLLET : "UNE VICTOIRE POUSSIVE DANS UNE SITUATION TRÈS PARTICULIÈRE"

Vincent Collet SIG Strasbourg 201819 FIBA 5
Crédit photo : FIBA

La SIG Strasbourg a eu du mal à se défaire de Ljubljana mardi soir.

La SIG Strasbourg s'est imposée 81 à 73 contre une jeune équipe de l'Olimpija Ljubljana. Une victoire qui s'est dessinée dans les dernières minutes. La soirée a surtout été marquée par le confinement de toutes les personnes présentes dans le Rhénus suite à l'attentat ayant eu lieu peu avant 20h dans le centre-ville de Strasbourg.

"Bien sûr que nous avions été informés à la mi-temps, même s'ils ne voulaient pas nous le dire, a commenté après le match l'entraîneur Vincent Collet. [...] Ce qu'on savait à la mi-temps, c'est qu'on ne pourrait pas sortir du Rhénus. Tout le monde est confiné chez soit. C'est une situation très particulière. Tout le monde n'était pas informé, c'est aussi bien pour ne pas affolé. C'est clair que c'est quelque chose de très particulier... J'ai une pensée pour les victimes bien entendu. Ca nous rappelle le soir du Real (Madrid) - le 13 novembre 2015, la SIG avait battu le Real Madrid en EuroLeague alors qu'avaient lieu les attentats de Paris -, même si ce n'est pas la même ampleur. Mais c'est terrible."

Concernant le match en lui-même, Vincent Collet n'a pas particulièrement apprécié le contenu.

"Malgré tout (le contexte, NDLR), ce n'est pas à cause de ça qu'on a manqué de concentration en première mi-temps. Ca serait trop facile de se réfugier derrière ça. En première mi-temps, nous avions la possibilité de faire un écart vraiment conséquent. Ils étaient en difficulté avec le deuxième cinq. On a vraiment eu un très bon passage, le rythme s'est élevé, on a trouvé de bons tirs que Nicolas Lang a converti. On a tout de suite mis plus de pression. Malheureusement, ça s'est de suite ralenti en fin de première mi-temps. Ce qui a permis à Ljubljana de revenir à 6 points à la pause. Puis ensuite, c'est reparti pareil dans le troisième quart-temps. Il a vraiment fallu attendre les dernières minutes pour que l'on défende. La domination au rebond nous a permis de faire la différence, à la fin avec Youss'. Il finit avec 22 d'évaluation mais pour moi il en fait une bonne moitié dans les 4 dernières minutes. Il marque 8 points de suite, avec plusieurs fois le rebond offensif. C'est à l'image de ce qu'on a produit. Un match clairement poussif."

Quoi qu'il en soit, la victoire reste essentielle en vue de la qualification pour les 8e de finale.

"C'est une victoire poussive mais elle est importante parce qu'en plus Patras a perdu chez lui contre Ostende, Besiktas a perdu chez lui contre Bayreuth. On sait que c'est une poule difficile. Il y a 7 équipes qui sont encore en course pour la qualification. Les victoires d'Ostende et Bayreuth replacent tout le monde. Donc il va falloir se battre chaque semaine. Ca aurait été vraiment une catastrophe de perdre ce (mardi) soir. C'est pour ça que je suis malgré tout content qu'on ait au moins évité ça, à défaut de mieux."

12 décembre 2018 à 15:52
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching