LIGUE DES CHAMPIONS

VINCENT COLLET (STRASBOURG) : "UNE VICTOIRE TRÈS IMPORTANTE !"

Vincent Collet SIG Strasbourg 201920 avec Quentin Serron FIBA
Crédit photo : FIBA

Strasbourg est de nouveau idéalement placé en Ligue des Champions.

La SIG Strasbourg a redressé le bilan en Ligue des Champions. En s'imposant 71-64 grâce à une grosse défense (21 pertes de balles provoquées, 10 interceptions), la formation alsacienne a équilibré son bilan (4 victoires et 4 défaites) alors qu'elle a désormais joué autant de matchs à l'extérieur qu'à la maison (4-4). De quoi satisfaire l'entraîneur Vincent Collet.

"Pour nous, c'est une victoire très importante. C'était un match très important pour les deux équipes car nous étions à égalité (au classement) avant la rencontre. Nous avions gagné le premier match, on sait qu'il peut y avoir deux ou trois équipes à égalité (à la fin du premier tour) comme ça a été le cas l'an passé. On a fini à égalité avec Klaipeda et Ostende déjà. Donc on sait à quel point c'est important de gagner ce genre de match. Ankara a gagné ce (mercredi) soir, Manresa aussi... Donc eux deux avec Sassari qui a gagné mardi contre Lietkabelis sont à 6 victoires et 2 défaites. Nous on se retrouve à 4-4, devant trois équipes. C'est très serré, il reste six matchs, chaque rencontre est importante. Mais si on est à égalité avec Ostende à la fin, ces deux victoires vont compter. Donc pour eux c'est une bonne marche. Mais il faut en passer d'autres."

Strasbourg a connu 25 minutes de grande qualité défensive pour signer ce succès en terres belges.

"On a très mal commencé. Cela nous a pris 5 minutes pour nous réveiller. Mais on s'est bien réveillé, jusqu'à la mi-temps. Si on n'avait pas donné ces tirs à 3-points de (Amar) Sylla, on aurait été en bonne position. Malheureusement, on n'a pas bien joué dans le troisième quart-temps. Nous étions lents de nouveau, sans rythme. Ils en ont pris l'avantage et pris la mène à la fin de la période. Mais on a été plus sérieux à la fin, on a fait des stops et Scottie (Reynolds) a mis le panier (décisif). Cela est venu plusieurs fois des interceptions. On en fait plusieurs lors du money-time. C'était la clé du match."

Ces moments creux que la SIG connaissait en début de saison, elle parvient à s'en sortir désormais.

"On va mieux depuis un petit moment. On ne panique pas comme ça a été le cas un mois plus tôt. Avant nous étions frustrés mais maintenant nous avons une vraie réaction. On l'a fait en première mi-temps et en deuxième mi-temps. Cependant, on sent qu'on est un peu fatigué. Ce qui s'est passé samedi (contre Nanterre) le confirme ce soir. On a beaucoup de matchs à l'extérieur, de trajets, on a Travis Trice blessé... C'est dur pour les équipes actuellement. On a encore cinq matchs à jouer en douze jours avant la trêve après Noël. On doit conserver de l'énergie. Ca sera très dur vendredi."

La SIG n'a cependant juste qu'à traverser la frontière puisque c'est à Gravelines que l'équipe va jouer ce vendredi soir pour la 13e journée de la Jeep ELITE. Avec la volonté de l'emporter afin de rattraper la défaite domicile contre Nanterre samedi dernier.

12 décembre 2019 à 13:53
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.