LIGUE DES CHAMPIONS

VINCENT COLLET PESTE CONTRE L'EXCÈS DE SUFFISANCE ET L'ARBITRAGE SUR FALL

Vincent Collet SIG Strasbourg 201819 FIBA 4
Crédit photo : FIBA

L'entraîneur de Strasbourg Vincent Collet a regretté la prestation de son équipe contre Ostende mardi soir ainsi que le traitement de Youssoupha Fall par le trio arbitral.

Mardi soir, la SIG Strasbourg a livré une triste partie contre Ostende, qui était dernier de la poule D avant cette rencontre. Les Alsaciens, menés tout le long, se sont inclinés 64 à 61. L'entraîneur Vincent Collet les avait pourtant prévenu : il fallait mettre de l'agressivité pour ne pas laisser cette équipe d'Ostende dérouler son jeu, au demeurant très bon. Cela n'a pas été fait, ou trop tard, pas excès de suffisance.

"Prévenir est rarement suffisant dans ce genre de situation, a commenté le coach après la rencontre. Peut-être que l'on n'a pas assez fait d'entretiens individuels pour vraiment sensibiliser sur la capacité de cette équipe a bien joué. On l'a bien dit, jusqu'au dernier moment, mais manifestement ça n'a pas joué sur notre capacité à réveiller notre détermination. On a ensemble commis le péché de suffisance qui s'est révélé malheureusement fatal.

On avait insisté sur le fait qu'il fermait beaucoup (l'accès au cercle), qu'ils aidaient beaucoup. Donc on avait insisté sur le fait qu'il fallait bouger la balle derrière les pick (& roll) et on a fait l'inverse. Malgré ce qui avait été demandé, on jouait en 1ère intention, on fonçait tout droit dans les murs. Il a fallu la mi-temps pour changer cela mais malheureusement derrière la réussite était très faible, même avec des positions plus correctes en 2e mi-temps. On ne marque pas beaucoup plus (35 points, contre 26 en 1ère) mais on a quand même mieux joué, on a eu davantage de positions, on a perdu moins de balles. En 1ère mi-temps, on faisait tout à l'envers et fort heureusement on défendait à peu près, ce qui fait qu'ils n'avaient inscrit que 31 points. Mais à un moment donné ça a lâché et comme on ne jouait pas beaucoup mieux... Il a fallu attendre le milieu du 3e pour que l'on commence à jouer correctement. Après le rythme était meilleur. Dès le début on leur a dit qu'il fallait élever le niveau d'intensité et d'agressivité car on sait qu'il souffre dans de telles circonstances. Car autrement ils jouent très bien. Il a fallu qu'on les bouge à la fin pour qu'on puisse revenir. Là, il nous a manqué les tirs ouverts que l'on a raté."

L'autre facteur du mécontentement de Vincent Collet, c'est l'arbitrage sur Youssoupha Fall. A cause des fautes (5 au final), le pivot n'a même pas passé la barre des 10 minutes de jeu.

"On n'a pas pu l'utiliser. 9 minutes et 50 secondes, c'est pour moi quand même abusé. Je pense qu'il a été très, très mal arbitré. Nous n'avons pas été bons mais nous n'étions pas les seuls. Attention, nous sommes bien sûr les premiers responsables. J'ai quand même du me pincer pour ne rien dire. C'était quand même impressionnant, j'ai rarement vu ça. Ils (les arbitres) m'ont dit d'ailleurs à la fin qu'ils allaient revoir la vidéo parce qu'ils étaient conscients d'avoir fait nombre d'erreurs. Mais ça ne console pas. Youss était clairement une cible de ses adversaires, ils lui ont massé les côtes et au final c'est lui qui pendant longtemps a pris les fautes. Hormis le petit passage avant la 5e (faute), c'est systèmatiquement lui qui était sanctionné. Alors que souvent c'était la réponse des agressions qui étaient faites sur lui. C'est quand même sérieux, il faut vraiment que ça change. C'est un élement qui bien sûr qui a changé le cours du match. La domination que nous avons là nous a été enlevée et il a fallu s'en remettre à d'autres choses sur lesquelles nous n'étions pas performants ce (mardi) soir."

"On a 3 jours pour se remettre la tête à l'endroit", a conclu Vincent Collet qui parle là de la réception de Nanterre vendredi pour la 11e journée de Jeep ELITE, le dernier match avant la trêve internationale.

21 novembre 2018 à 11:27
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
14 décembre - 01h15
NBA Extra
14 décembre - 02h00
Houston Rockets
Los Angeles Lakers
14 décembre - 11h00
Houston Rockets
Los Angeles Lakers
14 décembre - 12h45
NBA Extra
14 décembre - 13h00
Houston Rockets
Los Angeles Lakers
Coaching