LIGUE DES CHAMPIONS


ZVEZDAN MITROVIC : "ÇA A ÉTÉ COMPLIQUÉ DE RÉVEILLER MON ÉQUIPE POUR RETROUVER NOTRE DÉFENSE"

Zvezdan Mitrovic
Crédit photo : Sébastien Grasset

Pour la deuxième année consécutive, Monaco se qualifie pour le Final Four de la Ligue des Champions au terme d'un match retour rempli de suspense.

Une défaite peut donner lieu à des scènes de joie. C'est ce qui s'est passé mardi soir à Monaco. L'ASM a été défait sur son parquet - pour la première fois cette saison en Ligue des Champions - par une belle et solide équipe de Banvit (74-75). Mais grâce à sa victoire de 8 points en Turquie, au match aller des quarts de finale de la Ligue des Champions, elle s'est qualifiée pour le Final Four de la compétition, pour la 2e année consécutive. Une sacrée performance. Forcément Zvezdan Mitrovic, l'entraîneur monégasque, était ravi de la qualification * :

"Je dois féliciter mon équipe, le staff et tous ceux qui nous ont permis d'atteindre ce 2e Final Four. Le match a été dur, comme on l'imaginait. On a pris un gros avantage très tôt. Banvit avait connu le même genre de scénario l'an passé et ils avaient été jusqu'au Final Four. Ca été compliqué de réveiller mon équipe pour retrouver notre défense. Robinson ? Il a fait un début de match fantastique. Mais du coup les autres sont restés un peu en retrait. (...). Banvit est une très belle équipe. Le public nous a beaucoup aidé aussi. On a un vrai avantage à la maison désormais."

Eliminée par cette même équipe turque l'an passé en demi-finale, la Roca Team a cette fois pris sa revanche. Une défaite qui lui a servi de leçon. Mais les Monégasques ont tremblé jusqu'à la toute fin de la rencontre. Mené de 5 points à 1 minute 10 de la fin (70-75), Elmedin Kikanovic a redonné de l'air à son équipe grâce à un tir mi-distance à 20 secondes du buzzer final (72-75), avant que Gerald Robinson (30 points à 9/13 !) ne libère définitivement toute une salle grâce à deux lancers-francs. L'entraîneur de Banvit, Sasa Filipovski, regrette quelques petites erreurs de son équipe mais tient à souligner la performance monégasque :

"Sur les deux rencontres, on a produit notre meilleur match ce soir (mardi). On a eu notre chance, on s'est battu jusqu'à la fin mais on a fait quelques erreurs, une passe ratée, un rebond oublié... On a pas réussi à se qualifier mais on a une nouvelle équipe, assez jeune et on a été compétitif dans cette Ligue des Champions. Je suis fier de mon équipe. Je félicite Monaco qui a gardé le contrôle et je leur souhaite le meilleur et à mon collège Zvezdan Mitrovic qui fait un excellent travail (...). Le problème pour nous est d'avoir rencontré Monaco avant le Final Four." 

Monaco sera-t-il le seul représentant français dans le dernier carré de la compétition ? Réponse ce mercredi soir, Strasbourg accueille l'AEK Athènes au Rhénus.

En attendant de connaître le lieu du Final Four et son adversaire pour la demi-finale, Monaco va vite devoir se reconcentrer sur le championnat, avec la réception, samedi soir, de Châlons-Reims. 

*Propos retranscris sur asmbasket.org

04 avril 2018 à 11:23
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE SANSON
Alexandre Sanson
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching