NBA

BOUNA NDIAYE AU SUJET DE SEKOU DOUMBOUYA : "DÉTROIT ? LA DESTINATION IDÉALE"

Sekou Doumbouya a été choisi par Détroit jeudi soir en 15e position de la Draft NBA 2019. Sur le papier, c'est une belle opportunité pour le jeune ailier.

Sekou Doumbouya (2,05 m, 18 ans) aurait pu être retenu plus haut jeudi soir lors de la Draft NBA 2019. L'ancien joueur de Fleury-les-Aubrais, du Centre Fédéral, Poitiers et Limoges a finalement été sélectionné en 15e position par Détroit. Pour Bouna Ndiaye, l'un de ses agents, l'essentiel est que le plus jeune joueur drafté soit tombé dans une franchise ayant besoin d'un joueur avec ce profil. C'est ce qu'il a confié à Basket-infos après l'événement.

"On parlait plutôt de 7-12 que de 7-15, mais 7-15 était aussi une possibilité, en termes de besoins. L’équipe qui avait le plus besoin d’un joueur ailier, Detroit, ne pensait absolument pas que Sekou allait être dispo en 15. Les aléas de trade ont complètement changé l’ordre de la draft. Mais les Pistons sont ceux qui ont le plus de besoin à l’aile. Ils n’ont aucun joueur de plus de 2 mètres en 3 !"

Sekou Doumbouya n'avait pas effectué de work-out à Détroit mais avait rencontré le staff lors du "Pro-day".

"Ils sont venus, ils étaient cinq. Le coach, l’assistant-coach, le General Manager, le président... Enfin, tout le monde était là quoi ! On avait calé un workout avec eux, mais ils m’ont dit : « Écoute, ce n’est pas nécessaire de faire un workout, on l’a vu ici ». Par contre, le coach (Dwane Casey) nous avait dit : « On ne l’aura jamais en 15 ». C’est ce qu’il m’a dit… (On a aussi entendu une remarque de deux personnes différentes travaillant dans le milieu NBA, estimant que la sélection si basse du Français révèle un problème de scouting dans la ligue) Même moi, je lui avais dit à Sekou : « Je ne pense pas que tu vas aller à Detroit, mais c’est la destination idéale ! ». Parce qu’ailleurs, il y a beaucoup de joueurs ailiers. Quand on entendait Charlotte qui voulait le prendre, Atlanta qui voulait le prendre, Washington qui voulait le prendre… Ils avaient déjà beaucoup de joueurs ailiers : deux, voire trois. Donc finalement, en termes d’opportunités, c’est là où il en aura le plus d’entrée. Après, il faut les saisir. Donc on est très contents. Et moi, je pense que pour les jeunes joueurs, il vaut mieux éviter les villes trop compliquées en termes de transition. New York, Los Angeles, ce sont des villes compliquées pour un joueur international. Donc Detroit, c’est une ville intermédiaire, on peut se focaliser sur le basket. Sans passer 3h dans les bouchons."

Désormais, Sekou Doumbouya va s'installer à Détroit avant de s'entraîner pour préparer la Summer League de Las Vegas.

22 juin 2019 à 17:29
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.