NBA


CLINT CAPELA, LA SAISON DE L'EXPLOSION

Crédit photo : HoustonRockets

Le pivot formé à l'Élan Chalon s'impose comme l'un des meilleurs big man de la NBA, au sein d'une équipe qui ne vise rien d'autre que le titre suprême en fin de saison.

En 2014, Dwight Howard était encore un pivot de renom en NBA lorsqu'il voit débarquer Clint Capela aux Rockets. De quoi réduire son importance avec Houston ? Pas du tout. En provenance de l'Élan Chalon, le jeune pivot suisse joue peu, très peu. 10 matchs de saison régulière seulement, curieusement plus en playoffs (17 apparitions) et une saison rookie majoritairement passée en D-League (38 rencontres avec Rio Grande). Depuis, les deux hommes ont fait du chemin et Howard ne peut que constater les progrès de l'ancien Bourguignon dès lors qu'il recroise le chemin des Rockets, comme ce fut le cas la nuit dernière. "Je me rappelle de quand il a été drafté. Beaucoup de gens se demandaient : "Mais c'est qui ce mec ? Il est trop maigre, il ne peut pas faire grand chose. Mais il ne faut jamais mépriser les petits débuts. Il sera très performant dans ce championnat. Il a travaillé dur. Il a un mentor avec l'assistant Brett Gunning, qui est sur son dos tous les jours et le pousse à s'améliorer. Son travail porte ses fruits".

Car oui, désormais lancé dans sa quatrième saison au sein de l'Association, Clint Capela (2,03 m, 23 ans) est en train de devenir un pivot qui compte en NBA. Joueur le plus adroit du championnat avec 68% de réussite aux tirs, septième meilleur rebondeur de NBA, cinquième contreur, 21e à l'évaluation (22,7), déjà auteur de 14 double-doubles en 26 rencontres : les chiffres parlent pour le Suisse, qui tourne à 13,5 points, 11 rebonds et 1,9 contre de moyenne en 25 minutes par match. Dans l'histoire, aucun joueur n'a encore terminé une saison à 13 points et 11 rebonds en moins de 25 minutes de jeu.

Inarrêtable en pick and roll avec James Harden ?

Au-delà des statistiques, si sa panoplie offensive paraît encore rudimentaire, l'enfant de l'Élan Chalon est redoutable dans le système des Rockets. Extrêmement mobile et aérien, Capela a développé une telle relation avec James Harden qu'il est désormais l'un des pivots les plus efficaces de la grande ligue en pick and roll. Toute l'Amérique a pu en prendre conscience lundi lorsque le natif de Genève a mis au supplice la défense des Pelicans pour ce qui est désormais son match référence en NBA : 28 points à 13/14, 8 rebonds et 5 contres pour 37 d'évaluation en 24 minutes (voir la vidéo ci-dessous). Ce soir-là, le barbu Harden l'a gavé de ballons et l'a envoyé au dunk à dix reprises ! L'intégration progressive de Chris Paul au sein de l'effectif texan ne devrait que magnifier les qualités de l'international helvête. En plus, pour ne rien gâcher, il commence à devenir une vraie tour de contrôle (il a déjà capté quinze rebonds ou plus lors de cinq matchs, contre une seule fois auparavant dans sa carrière) et une arme de dissuasion en défense, tel que peut en témoigner l'image d'un DeMarcus Cousins parfois désemparé face à ses longs segments en début de semaine.


Surtout, en progression constante (à l'image de son adresse aux lancers-francs, passé de 48,3% à 68% au fil des saisons), Clint Capela est le pivot titulaire de la meilleure équipe NBA de ce début de saison. Sur une série de onze victoires de rang, les Rockets ne se sont inclinés qu'à quatre reprises depuis le coup d'envoi de l'exercice 2017/18. Et Houston ne cache plus ses ambitions de titre. À commencer par son big man genevois qui fait actuellement les gros titres de l'actualité pour avoir osé dire : "Je m'attends à ce qu'on batte les Warriors en playoffs." Autre Suisse formé à Chalon-sur-Saône, Thabo Sefolosha (Utah) avait atteint la finale NBA en 2012 avec James Harden et Oklahoma City. Capela ne demande qu'à faire mieux...


Désormais, Capela est bien loin des joutes de la Pro A
(photo : Sébastien Grasset)

14 décembre 2017 à 19:17
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching