PRO B

ESPN PROJETTE JUHANN BEGARIN À LA 12E PLACE DE LA DRAFT 2021

Juhann Begarin
Crédit photo : Lilian Bordron

L’arrière français Juhann Begarin se situe à la 12e place du mock draft 2021 d'ESPN, dans une cuvée qui pourrait sourire aux espoirs français.

Une semaine après l’édition 2020 de la tant attendue Draft NBA, au terme de laquelle deux Français ont été sélectionnés (Killian Hayes, 7e et Théo Malédon, 34e), ESPN a d’ores et déjà réalisé sa projection sur les prospects attendus à la grande lotterie de l’année prochaine.

Si les « Mock Drafts » sont encore précoces à l’aube de la saison 2020/21, Juhann Begarin (1,96 m, 18 ans) est le seul Français à en faire partie. Le poste 2 du Paris Basketball est annoncé comme potentiel 12e choix, une place qui lui permettrait d'être "lottery pick" (14 premiers choix) comme Frank Ntilikina en 2018 ou plus récemment Killian Hayes. Davantage responsabilisé au sein du club de la capitale cette saison, Begarin affiche 12,5 points, 4 rebonds et 1,7 passe décisive après 8 rencontres cette saison. MVP de l'édition européenne du NBA "Basketball without borders" en 2019, le frère de Jessie Begarin devra confirmer cette bonne dynamique lors des prochains mois.

Ayayi, Kamagate, Pons... Quid des autres Français ?

Juhann Begarin pourrait ne pas être le seul tricolore à rejoindre la Grande Ligue à l’intersaison 2021. Seul pivot de métier de l’effectif parisien, son coéquipier Ismael Kamagate (2,11 m, 19 ans) réalise un très bon début de saison, lui qui vient d’enchaîner trois rencontres à plus de 20 d’évaluation dont une dernière à 17 points et 17 rebonds contre Quimper en demi-finale de la Leaders Cup Pro B.

Parmi les autres Français qui pourraient être choisis, Joël Ayayi (1,90 m, 20 ans) a une belle carte à jouer. Lui qui a retiré son nom de la Draft 2020 après avoir brillé à Gonzaga (10,6 points, 6,3 rebonds et 3,2 passes décisives de moyenne), va disputer une troisième saison en NCAA (il n’a disputé aucune rencontre lors de son premier exercice Outre-Atlantique, en 2017-2018), et tentera d’attirer un peu plus l’œil des scouts NBA. Le Bordelais va continuer de faire grimper sa côte en espérant éventuellement faire partie des 30 premiers sélectionnés.

Évoluant à l’Université de Tennessee depuis 2017, Yves Pons (1,98 m, 21 ans) pourrait lui aussi inscrire son nom pour la Draft 2021. Dominant tant sur le plan défensif qu’athlétique, le natif de Port-au-Prince a connu une nette progression cette année, affichant près de 11 points, 5,5 rebonds et 2,5 contres de moyenne chez les Volunteers. Alors qu’il était attendu lors de la cuvée 2020, le champion d’Europe U16 avec les Bleus va effectuer une ultime saison à l’université, qui lui permettra potentiellement de rejoindre une franchise NBA par la suite. 

Une saison senior qu'Olivier Sarr (2,10 m, 21 ans) espère également productive du côté de Kentucky. Si c'était le cas, le Toulousain pourrait également faire partie des éléments retenus l'été prochain.

A ces trois joueurs évoluant en NCAA, n'oublions pas Tom Digbeu (1,99 m, 19 ans) qui a comme objectif d'être drafté le plus tôt possible, mais qui analysera la situation au printemps, une fois sa saison bien avancée et le ressenti des scouts décryptés. La cuvée 2021 devrait d'ailleurs accueillir quelques joueurs venus du Vieux Continent comme le Croate Roko Prkacin ou encore l'Espagnol Usman Garuba.

27 novembre 2020 à 13:25
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ANTOINE BODELET
Antoine Bodelet
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.