NBA

JAMES HARDEN EST INCROYABLE EN CE MOMENT, MAIS CLINT CAPELA AUSSI

L'ancien joueur de l'Elan Chalon Clint Capela est excellent en ce moment avec les Houston Rockets en NBA.

Il est le joueur du moment sur la planète basket. Sur cette fin d'année 2018 et début d'année 2019, l'arrière James Harden est incroyable et Houston vient d'enchaîner six victoires de suite en NBA. Jeudi soir encore, chez le double champion en titre (les Golden State Warriors), il a marqué le tir (voir ci-dessous) de la victoire - alors que son équipe a compté jusqu'à 20 points de retard - pour conclure une rencontre qui donne le tournis à la lecture de ses statistiques personnelles (44 points à 13/32 aux tirs dont 10/23 à 3-points, 15 passes décisives et 10 rebonds).

Si James Harden est incroyable en ce moment, il n'est pas le seul joueur des Rockets dans ce cas. Le pivot suisse de l'équipe, Clint Capela (2,08 m, 24 ans), l'est presque (tout ?) autant. Chez les Warriors ce jeudi, l'ancien joueur de l'Elan Chalon a battu son record de points en NBA (29, à 12/19 aux tirs) en plus de prendre 21 rebonds (en 46 minutes). Une performance qui en suit d'autres. Depuis le 15 décembre, il a atteint 5 fois la barre des 20 points (sur 10 matchs). Et 9 fois il a pris 10 rebonds ou plus.

Clint Capela monte donc en puissance, lui qui est le troisième joueur le plus adroit (avec 63,6% de réussite) aux tirs pour le moment cette saison et le sixième rebondeur (12,7 prises par match). Interrogé par Melvin Karsenti de BasketUSA après la rencontre, il s'exprime sur sa montée en puissance.

"C’est ma cinquième année, on garde le même système de jeu, ça va vite et j’aime ça. J’aime courir, j’aime sauter, c’est mon style de jeu. Je m’améliore aux lancers-francs (60% cette saison contre 50% en carrière NBA, NDLR). En fait, je trouve que je fais ce que j’ai toujours fait mais mieux. J’essaie pas de devenir un shooteur à 3-points, bon même si j’ai un pris un tir à mi-distance ce soir, ou de jouer des picks & roll. J’essaie juste d’avoir plus d’impact dans ce que je fais. Donc si j’ai un « rim run » en contre-attaque, je vais essayer d’en avoir deux. Si je reçois la balle dans la raquette après un pick-&-roll, si je peux en dunker un, je vais essayer de dunker le plus possible par la suite. J’essaie simplement de faire plus et chaque année c’est ce que j’ai réussi à prouver."

Des progrès individuels et collectifs qui pourraient l'amener au All-Star Game 2019. Une fierté pour son club formateur.

04 janvier 2019 à 13:50
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching