NBA

JOËL AYAYI DE NON-DRAFTÉ AUX LOS ANGELES LAKERS : "JE NE RÉALISE PAS ENCORE"

Joël Ayayi
Crédit photo : Gonzaga University

S'il n'a pas été drafté dans la nuit de jeudi à vendredi, Joël Ayayi a pu se consoler avec un "two-way contract" avec les Los Angeles Lakers.

Si son nom n'a pas été prononcé par Adam Silver ou Mark Tatum, les deux commissaires NBA, Joël Ayayi (1,96 m, 20 ans) a toutefois rejoint les Los Angeles Lakers, signant un "two-way contrat", c'est-à-dire que le joueur évoluera principalement avec la G-League et peut au maximum apparaître 50 fois sur une feuille de match en NBA. Sur Basket USA, l'ancien joueur de Gonzaga raconte comment la soirée de la draft NBA s'est passée :

« Ça a été une longue soirée… J’ai attendu mais au bout d’un moment, j’ai vu qu’il fallait penser à une alternative. J’avais eu de superbes retours de beaucoup de franchises, mais des concours de circonstances, des échanges entre autres, n’ont pas joué en ma faveur et ont fait que je n’ai pas été appelé.(...). Nous étions avec mon agent et ma famille en train suivre la Draft, et autour du 45e choix, j’ai reçu des offres de « two-way contract » de plus de dix équipes, et j’ai réfléchi à ce qui serait la meilleure solution pour moi. Ça m’a pris quelques minutes, et après avoir discuté avec mon entourage, j’ai décidé d’accepter l’offre des Lakers »

Si les Lakers s'articulent autour de LeBron James, Anthony Davis et désormais de Russell Westbrook, "la crème de la crème" poursuit-il, la franchise californienne aux 17 titres NBA sait donner sa chance à des joueurs non-draftés (Alex Caruso) ou des draftés très bas (Talen Horton-Tucker) :

« Je ne réalise pas encore complètement ce qui m’arrive, et que je vais évoluer avec LeBron James, Anthony Davis et Russell Westbrook. Ce sont des joueurs énormes, je vais me mettre en mode "étudiant du jeu" avec des gars comme ça (...). J’ai parlé aussi avec l’agent d’Alex Caruso et on a échangé sur son parcours. Il m’a donné quelques conseils et m’a dit d’apprendre un maximum d'Alex, qui est devenu un très solide joueur. »

Place à la Summer League dans quelques jours à Las Vegas, où Joël Ayayi aura à coeur de montrer de belles choses.

31 juillet 2021 à 11:16
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE SANSON
Alexandre Sanson
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.