NBA

LE FRANÇAIS ELLIOTT DE WIT INTÈGRE LE STAFF DES DETROIT PISTONS

Elliott de Wit
Crédit photo :

Le Francilien Elliott de Wit va pouvoir continuer à vivre son rêve américain. Grand passionné de basketball, il vient de signer aux Detroit Pistons, en NBA.

C’est officiel depuis ce lundi. Elliott de Wit, 25 ans, a signé un contrat chez les Detroit Pistons. Le Français passe donc de la NCAA à la NBA, lui qui était coordinateur vidéo à Texas Tech. Après Max Lefevre à Minnesota et Bateko Francisco au Utah Jazz, c'est un nouveau technicien français qui intègre un staff NBA, preuve que l'ouverture de la grande ligue au basketball international est toujours plus importante. 

Avec un parcours atypique, c’est en troisième qu’Elliott de Wit a arrêté ses études. Prenant le train de Maison-Laffite en direct de la salle Marcel Cerdan de Levallois, c’est là-bas qu’il a trouvé sa voie. Ron Stewart et Thomas Drouot, respectivement coach et assistant coach de Paris-Levallois, l’ont autorisé à venir lors des entrainements de l’équipe première. Il regardait la mise en place des entraînements, ramenait les bouteilles d’eau, ramassait les plots, observait, questionnait et pour lui son avenir était tout tracé : il voulait coacher. 

Il a alors commencé à entrainer à Maisons-Laffitte, dans le 78, et à Levallois, en prenant des catégories jeunes, et à Poissy avec Anthony Tomba. En 2015, alors assistant à l’Entente Le Chesnay Versailles 78 Basket, Elliott de Wit est sacré champion de France avec les U17. Son équipe s'est imposée contre Monaco en faisant une remontée spectaculaire de 17 points. En parallèle, il a reprit ses études avec un Brevet Professionnel de la Jeunesse et des Sports option Basketball (BPJEPS) qu’il a effectué au CFA Omnisport à Paris 16. 

Un bosseur acharné

Après quelques années à faire ses armes en France, son projet était clair, il voulait partir aux États-Unis. Le problème qui se posait à ce moment là, c’est qu’il ne parlait pas bien anglais. Elliott de Wit a alors fait un stage intensif d’anglais en Californie, avec la mission d’être prêt pour la fin de l’été. Mission réussie pour le Belge de naissance : il a posé ses valises à Frank Phillips College en JuCo, Texas, où il occupait le poste d’assistant coach. Pour sa première année, son équipe a atteint les playoffs et la fac a sorti le premier joueur NBA de son histoire en la personne de Alize Jonhson, qui évolue actuellement aux Indiana Pacers.

Après une deuxième année à Frank Phillips pour valider son diplôme, le Français est parti à Texas Tech. Il y a rencontré son compatriote Max Lefevre, lui aussi dans le staff. Et comme on dit souvent, coaching payant. Pour la première fois de son histoire, Texas Tech atteint le Final Four NCAA, malgré la défaite en finale contre Virginia. Et pour la première fois de l’Histoire de l’Université, l’équipe dirigée par Chris Beard a sorti deux joueurs dans le top quinze de la Draft : Zhaire Smith et Jarett Culver.

«C’est un bosseur acharné ! Il travaillait sans arrêt la vidéo, toujours à scooter les équipes et les joueurs. Parfois même, il n’en dormait pas la nuit !»  nous raconte Thomas Pennellier, qui a eu Elliott de Wit comme coach à Versailles et qui le considère comme son grand-frère. 

Avec son diplôme de «Graduate Assistant» qu’il a passé en 2019 (équivalent de Bac+6 ici en France), de Wit a multiplié les expériences et les contacts, avec notamment la Summer League où il a travaillé en tant que bénévole avec les Chicago Bulls.

Récemment marié à une Américaine, il a passé plusieurs entretiens en visio-conférence, COVID-19 oblige, avec les Detroit Pistons. Celui qui rêvait des États-Unis est actuellement en plein «rêve américain» puisque Detroit vient donc de le recruter au poste d’assistant-vidéo.

Article premium

Vous êtes en train de lire un article PREMIUM. Contrairement à de nombreux sites, nous n'avons pas la volonté de restreindre l'accès de nos contenus aux seuls abonnés. Nous vous proposons donc 2 options: vous pouvez soit visionner une publicité pour accéder à cet article, soit vous abonner pour accéder à tous les articles sans publicité.

S’abonner à BeBasket c’est :

  • Suppression définitive de la publicité (bannières & pop ups)
  • Création d’un compte sur BeBasket

Déja abonné ? Se connecter

Pour rappel si vous êtes un lecteur assidu de BeBasket et souhaitez-vous abonner pourbénéficier d’une navigation SANS AUCUNE PUBLICITE c’est possible dès 5€ en cliquantici (www.bebasket.fr/abonnement). C’est aussi le moyen de contribuer au financement d’unmédia indépendant de qualité couvrant toute l’actualité du basket Français.

par @
13 octobre 2020 à 15:28
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
LUCAS DIQUÉLOU
Lucas Diquélou
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.