NBA


LE LÉGENDAIRE MANU GINOBILI PREND SA RETRAITE

Manu Ginobili
Crédit photo : FIBA

Le moment était redouté, il est arrivé : Manu Ginóbili vient d'annoncer qu'il mettait un terme à sa carrière professionnelle. L'Argentin aura incontestablement marqué l'histoire de la Grande Ligue et de son sport.

Mi-août, l'Espagnol Juan-Carlos Navaro (38 ans), éternel bourreau des Bleus, annonçait sa retraite sportive. L'Argentin et quatruple champion NBA Manu Ginóbili (41 ans) vient lui aussi de ranger définitivement les baskets au placard.

Triplé championnat - Coupe - EuroLeague avec Bologne

Après des débuts professionnels chez lui, à l'Estudiantes de Bahía Blanca en Argentine, Ginobili a pris la direction du pays d'origine de ses parents, l'Italie. Lors de ses deux ans à Reggio de Calabre, il a été repéré par Ettore Messina, coach du Kinder Bologne. Au sein de son deuxième club italien, l'arrière argentin s'éclate aux côtés d'Antoine Rigaudeau et du jeune Australien David Anderson : 16 points de moyenne pour sa première saison dans l'élite européenne. Rien ne l'arrête, il signe un triplé historique : coupe d'Italie - championnat et EuroLeague. A seulement 24 ans, il est d'ailleurs MVP de l'EuroLeague.

Couronné roi aux Spurs : 16 saisons NBA et 4 bagues de Champion

Drafté en 57e position en 1999, Manu Ginobili rejoint les San Antonio Spurs en 2002. Il se fait rapidement remarqué en rotation de Steve Smith, s'autorisant quelques libertés (tirs primés hors système, passes osées) dans le jeu millimétré de Gregg Popovich. "Laissez Manu être Manu", a souvent répété ce dernier, bien qu'il ne fut pas en total accord avec son poulain à ses débuts.

ciao-el-manu--1535417635.jpegLe Big Three réuni après la victoire en Finale NBA contre Miami Heat en 2014, leur cinquième et dernière bague de champion. De gauche à droite : Tony Parker, Tim Duncan et Manu Ginóbili. © - NBA.

La suite de l'histoire est connue de tous, Manu Ginóbili va conduire avec les deux autres membres du Big Three - Tony Parker et Tim Duncan - San Antonio à 4 titres NBA (2003, 2005, 2007, 2014). En 16 saisons, El Manu détient, comme le rappelle les Spurs sur leur site Internet, le meilleur pourcentage de victoire de la franchise texane soit 72 victoires sur 100 de moyenne (pour un joueur ayant disputé au moins 100 matchs). Dans la ligné des records, on peut également noter qu'il est le seul joueur à avoir obtenu plus de 1 000 victoires (en 1392 rencontre) avec une seule franchise, les Spurs. Surtout, son style de jeu hyper spectaculaire s'est imposé en NBA. "Eurostep", no-look pass, dunks ravageurs... Cette véritable anguille s'est faufilée pendant 16 ans dans nombre de défenses.

Bourreau des États-Unis

L'empreinte de  Manu Ginóbili sera aussi gravée à jamais sur la scène internationale. Vainqueur du quart-de-finale du Mondial 2002 aux Etats-Unis contre les États-Unis, l'Argentine devient la première sélection à battre une équipe du Team USA composée de NBAers dans un tournoi FIBA. Encore plus beau, la génération de Luis Scola, d'Andrés Nocioni et donc de Manu Ginóbili a remporté les Jeux olympiques d'Athènes en 2004, deux ans après avoir échoué en finale du Mondial. Le graal.

ciao-el-manu--1535417286.jpegManu Ginóbili et sa génération en or lors des JO de 2004, deux ans après avoir battus pour la première fois les USA. © - FIBA

À 41 ans, le gaucher argentin était le deuxième joueur le plus âgé de la NBA, derrière Vince Carter plus vieux de sept mois. Le basketball mondial perd ainsi l'un de ses artistes, lui qui a révolutionné le jeu à son arrivé en NBA.

Son palmarès :

Avec la sélection argentine :

  • Champion olympique à Athènes en 2004 
  • Médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Pékin en 2008
  • Médaillé d'argent au championnat du monde d'Indianapolis en 2002
  • Double champion des Amériques (2001 et 2011)
  • Médaillé d'argent du championnat des Amériques à Porto-Rico en 2003
  • Médaillé de bronze du championnat des Amériques à San Juan en 1999

En club en Europe :

  • Champion d'Italie 2001
  • Vainqueur de l'EuroLeague 2001
  • Double vainqueur de la coupe d'Italie (2001 et 2002)

Avec les San Antonio Spurs en NBA :

  • Quatruple champion NBA (2003, 2005, 2007 et 2014)
  • Quintuple champion de la conférence Ouest (2003, 2005, 2007, 2013, 2014)

Individuel :

  • MVP des JO de 2004
  • MVP d'EuroLeague en 2001
  • Nommé dans l'équipe type des championnats du monde (2002 et 2006)
  • Meilleur sixième homme de la saison NBA en 2007/08
  • Deux sélections au All-Star Game NBA (2005 et 2011)
  • Nommé dans le troisième cinq de la saison NBA 2010/11

ciao-el-manu--1535418241.jpegLa foulle peut l'acclamer, cet élégeant gaucher argentin a réalisé une immense carrière avec les Spurs et l'Argentine. © - FIBA.

28 aout 2018 à 10:12
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Plus qu'un simple ballon orange, le basket est inscrit dans mon ADN.
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching