NBA

NICOLAS BATUM NE SE SOUCIE PAS DES RUMEURS DE TRANSFERT

Nicolas Batum Charlotte Hornets screen
Crédit photo : DR

Nicolas Batum est sujet à des rumeurs de transfert actuellement en NBA.

Sous les ordres de l'entraîneur James Borrego, arrivé à la tête des Hornets l'été dernier, l'ailier français Nicolas Batum (2,03 m, 30 ans) n'a pas le plus grand rôle. Alors que par le passé, à Charlotte, il est utilisé pour créer, pour lui même (jusqu'à 13 tirs de champ pris par match, en 2016/17, en plus de 3,7 lancers francs tentés en moyenne) et surtout pour les autres (5,5 passes décisives ou plus, sur ses trois précédentes saisons aux Hornets), cette saison il se contente du rôle attitré de facilitateur.

Son rôle en défense n'a pas changé, mais en attaque, il joue énormément sans ballon (au poste 3 comme au poste 4), pour étirer les défenses et faire de la place notamment au meneur All-Star Kemba Walker ou à l'arrière Jeremy Lamb. Si ses statistiques dans le jeu avec la balle ont chuté (7 tirs de champ et 0,9 lancers francs tentés en moyenne, 3,4 passes décisives), son activité sans ballon (5,2 rebonds, 0,9 interception et 0,4 contre) est la même que la saison passée et ses pourcentages de réussite ont eux progressé (plus de 46%, dont près de 40% à 3-points), s'approchant d'ailleurs de ses records en carrière dans ce domaine réalisés lors de sa saison sophomore (deuxième saison en NBA), en 2009/10 à Portland.

416e dans le classement de l'utilisation offensive

Ainsi, alors qu'il passe toujours 31 minutes en moyenne par match sur le parquet, il est classé à la 416e place (sur 479, retrouvez le classement ici) en terme d'utilisation offensive, 8 places derrière son compatriote Ian Mahinmi, pivot remplaçant des Washington Wizards. La discrétion engendrée par ce nouveau rôle et les résultats en dents de scie de son équipe ne vont pas de pair avec son statut de joueur le mieux rémunéré de la franchise (24 millions de dollars la saison). Des rumeurs de transfert potentiel sont ainsi apparues sur la toile au cours des derniers jours. Lui, qui n'a connu qu'un transfert en plus de 10 ans de NBA (entre Portland et Charlotte, à l'été 2015), assure ne pas s'en soucier.

"Il y a longtemps que je suis en NBA, 11 ans que j’ai des rumeurs, a-t-il commenté au micro de Basket-infos lors de son passage à Phoenix. C’est des choses auxquelles tous les joueurs ont droit, et tu ne fais vraiment pas attention à ça. En NBA souvent les rumeurs ne sont pas fondées, il y 20% qui s’exécutent vraiment. Lors de tes deux/trois premières années en NBA tu y portes attention forcément, mais après plus vraiment. Tous les ans à chaque fois il y a des rumeurs. Je n’en ai pas eu à mon sujet depuis deux-trois ans... aussi quand j’ai été échangé, je n'étais même pas dans les rumeurs."

Quant à son nouveau rôle, Nicolas Batum se refuse de le critiquer.

"C’est comme ça. Je ne me suis jamais pris la tête par rapport à ce qu’attend le coach de moi, j’ai toujours un rôle depuis le début de saison, et je le fais. J’ai ''changé de poste'', on a changé de système donc j’ai changé de poste, de rôle, c’est comme ça. Ça me permet toujours de jouer au basket donc ça me va totalement."

Reste à savoir ce qu'il peut faire de mieux dans le rôle qui lui a été attribué. S'il n'est bien sûr pas transféré d'ici la "deadline", le 7 février prochain.

08 janvier 2019 à 14:05
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching