NBA

NOUVEAU "DNP" POUR FRANK NTILIKINA : JUSQU'À QUAND CELA VA-T-IL DURER ?

Frank Ntilikina transfert 2018 Fadeawayworld
Crédit photo : Fadeawayworld

Quel est l'avenir à court terme en NBA pour Frank Ntilikina ?

La semaine passée, Chris Vernon, "insider" pour The Ringer, annnonçait que les New York Knicks ne comptaient déjà plus sur Frank Ntilikina, qu'ils avaient pourtant drafté à la 8e place en 2017. La suite lui a pour le moment donné raison. Le jeune Français vient de vivre deux "DNP" (ce qui signifie "n'a pas joué") de suite et de nombreux médias annoncent l'intérêt d'autres franchises, comme Orlando, Phoenix, Brooklyn ou Minnesota. L'Alsacien n'avait pas vécu de "DNP" depuis le 19 octobre 2017, soit ses débuts dans la grande ligue.

Désormais trop grand pour mener ?

Arrivé en NBA en 2017 comme meneur de jeu, Frank Ntilikina, toujours très jeune (20 ans), n'a pas encore stoppé sa croissance, dépassant la barre des 2,00 m, tout en ayant pris de la masse musculaire. Est-il devenu trop grand pour évoluer sur le poste de meneur et pouvoir ainsi créer du jeu balle en main face à de petits meneurs vifs comme Chris Paul ou Kyle Lowry ? Sur ce début de saison, les Knicks ont tenté de l'aligner dans l'aile mais l'ancien joueur de la SIG Strasbourg a eu des difficultés d'adresse (5,9 points à 33,3% de réussite aux tirs sur le début de saison). Finalement, il a retrouvé la mène, toujours en tant que titulaire, puis a été sorti du cinq et maintenant il ne joue plus au profit d'autres joueurs, comme Damyean Dotson. Egalement drafté en 2017 (en 44e position), ce poste 2/3 a connu six "DNP" fin novembre mais est responsabilisé sur les trois derniers matchs, avec réussite (18 points à 67,9%).

"Je dirais que tous les jours au moment où il ne jouait pas, Dotson n'a jamais changé son attitude de travail. Et ça doit être le cas pour tout le monde, a commenté dans le New York Post l'entraîneur David Fizdale, lundi avant le match contre Washington D.C. Frank est venu aujourd'hui (lundi) pour travailler et a connu un bon entraînement. C'est que je me tâche à leur faire comprendre. Il va y avoir des hauts et des bas, mais c'est votre approche de la chose et votre travail au quotidien qui répond à cela."

New York, le mauvais endroit au mauvais moment ?

Ces changements perpétuels de poste, de hiérarchie, dans une franchise où la vision semble tournée vers la "free-agency" (le marché des transferts) 2019 et le potentiel recrutement de Kevin Durant, ne semblent pas faire des New York Knicks un terrain propice à la progression de Frank Ntilikina, qui a besoin de temps de jeu et de structure pour s'installer en NBA.

"Frank n'est pas dans la meilleure situation, a commenté dans une entrevue à Basket-infos son compatriote Evan Fournier. Pour lui c’est clair que New York c’est pas ce qu’il y a de mieux, mais il faut qu’il s’accroche."

En attendant de retrouver un rôle dans la rotation ou un éventuel transfert, Frank Ntilikina contrôle ce qu'il peut contrôler : son attitude et sa force de travail. Lors de la victoire des Knicks contre Milwaukee dimanche, son enthousiasme sur le banc a été remarqué.

"Il était le joueur le plus énergique sur le banc, a commenté son coach après la rencontre. Il était le premier debout, le premier à encourager, le premier à dire aux gars ce qu'ils étaient supposés faire sur le terrain lors des temps-morts... Et ce n'est pas facile quand vous vivez un DNP. Vous pouvez être sur que je referai appel à lui à un moment donné."

Quoi qu'il en soit, ce processus est sans doute enrichissant pour la compréhension de l'univers NBA de Frank Ntilikina, qui ne sera sûrement pas le premier joueur NBA de 20 ans à traverser une période difficile dans la grande ligue avant de réussir, si tant est qu'il y arrive un jour. En espérant que ça soit le cas, pour lui et le basketball français.

"J'ai un gars de 19 ans (Kevin Knox, le rookie) et un autre de 20 ans (Ntilikina) dans la ligue avec les meilleurs joueurs et coachs du monde qui essayent de comprendre comment fonctionne la NBA", a rappelé samedi David Fidzale.

Frank Ntilikina vit en quelque sorte un apprentissage express.

04 décembre 2018 à 17:35
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
17 décembre - 01h00
New Orleans Pelicans
Miami Heat
17 décembre - 08h15
Pau-Lacq-Orthez
Le Mans
17 décembre - 09h15
New Orleans Pelicans
Miami Heat
17 décembre - 11h00
Cleveland Cavaliers
Philadelphia 76ers
17 décembre - 12h45
NBA Extra
Coaching