NBA

RUDY GOBERT : "GAGNER UN TITRE AVEC LE JAZZ AURAIT UNE VALEUR ÉNORME"

Basket le Mag a publié un large entretien avec Rudy Gobert dans son n°27.

Dans le numéro 27 de Basket Le Mag, Rudy Gobert retrace tout son parcours, de Saint-Quentin à Utah, en passant par Cholet, les Bleus… Extraits.

Refusé dans de nombreux centres de formations

"J’ai été recalé à l’INSEP, au Mans, à Gravelines… Je pourrais continuer la liste. J’ai été recalé dans pas mal de centres de formation. Je me rappelle encore du moment où j’ai reçu la lettre de refus de l’INSEP. J’ai pleuré… J’étais déçu. Abattu. Mais rapidement, j’ai vu ça comme une motivation supplémentaire. (…) Il n’y a que Jean-François Martin qui a eu un très bon flair. Il a senti le potentiel et surtout ma volonté de progresser. Quand il a su que je n’étais pas pris à l’INSEP, il a appelé ma mère pour dire qu’il voulait bien me prendre à Cholet. Il m’a donné ma chance. S’il n’y avait pas eu Jean-François, je ne sais pas qui aurait voulu de moi."

L’importance d’Erman Kunter à Cholet

"Erman m’a un peu pris sous son aile, m’a donné l’opportunité de gagner ma place. Grâce à lui, j’ai appris directement que le monde pro, c’était la guerre. Il aimait bien le fait que je n’ai peur de rien. Erman est peut-être un peu plus dur avec les jeunes, mais globalement il a quand même la même attitude avec tous les joueurs. S’il faut engueuler tout le monde, pas de problème. Et il n’hésitera pas à faire une réflexion aux Américains, ça c’est sûr ! Comparé à d’autres coaches français qui baissent un peu le pantalon devant les Américains (il rit), lui, non, il n’a pas peur d’eux. C’est ça que j’ai aimé avec lui : tout le monde s’entraînait dur, il n’y avait pas de passe-droit."

Son objectif de titre avec Utah

"Gagner un titre avec le Jazz dans les prochaines années, ça aurait une valeur énorme, parce que ça ne serait pas seulement la récompense d’un an, mais des années de construction, avec des hauts et des bas. Pour moi, ce qui compte vraiment, ce n’est pas seulement la récompense, c’est ce que tu as fait, tout ce qu’il y a derrière. Si je voulais juste une bague, j’irais à la bijouterie m’en acheter une ! Gagner avec Utah aurait plus de valeur que si j’allais rejoindre une équipe déjà au top – et je ne dis pas que je ne ferai jamais ça, si un jour je dois partir, peut-être que je partirai. Oui, dans ce cas, j’aurais peut-être mon titre plus rapidement, mais ce n’est pas pareil. Ça, beaucoup de joueurs en NBA s’en foutent, ils le voient juste comme un business et se disent que s’ils ont un titre, ils auront réussi leur carrière. Pour moi, ce n’est pas seulement ça. Certains n’ont jamais gagné de titre mais ont eu une carrière incroyable."

L’article complet est à retrouver dans le numéro 27 de Basket Le Mag.

Commander le numéro en ligne : https://basket-mag.com/basket-27-fevrier-2019/

Trouver un kiosque : http://kiosque.basket-mag.com

S’abonner au magazine : https://basket-mag.com/sabonner/

06 février 2019 à 09:07
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.